Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La mémoire des naufragés de la Kander honorée à Thoune

Samuel Schmid a exprimé ses condoléances aux proches des victimes.

(Keystone)

Les familles, les amis, des représentants de l'armée ainsi que le ministre Samuel Schmid se sont recueillis mardi à la mémoire des cinq victimes de la rivière Kander, dont une est toujours portée disparue.

Dans l'église bondée de Thoune, cinq bougies ont été allumées dans le recueillement et le chef du Département de la défense a exprimé ses condoléances aux proches et aux camarades des victimes, les assurant de son soutien.

Samuel Schmid a indiqué qu'il attendait des éclaircissements rapides sur les circonstances de ce tragique accident de canot pneumatique. Il a ajouté comprendre la colère devant cet accident et les questions qui restent encore ouvertes. «Mais l'heure n'est pas à la critique, mais à la tristesse, aux larmes et au recueillement», a-t-il conclu.

Le ministre de la Défense regrette profondément ce qui s'est produit. Pour la deuxième fois en l'espace d'une année, l'armée a été frappée par un grand malheur. On rappellera qu'en juillet 2007, une avalanche à la Jungfrau avait entraîné dans la mort six soldats en exercice.

Responsabilité de l'armée

Pour sa part, le chef de l'armée Roland Nef a assuré que les investigationy pour expliquer l'accident sont menées avec la meilleure énergie et la plus grande rigueur. L'armée tient à assumer sa responsabilité à l'égard des familles en deuil. Aujourd'hui comme à l'avenir, elles auront un seul et même interlocuteur en face d'elles.

Tant Samuel Schmid que Roland Nef se sont inclinés devant l'autel sur lequel étaient posées les photos des cinq victimes. Ils ont allumé un cierge pour chacune d'elle.

Homicide par négligence

Parmi les cinq soldats blessés figure le commandant de compagnie responsable de cet exercice fatal. Une enquête préliminaire a été ordonnée contre ce dernier pour homicide et lésion corporelle par négligence.

La justice devra notamment déterminer pourquoi le groupe a entrepris la descente de ce tronçon de rivière jugé extrêmement dangereux par les spécialistes et si les canots gonflables de type M6 étaient appropriés.

A l'avenir, le chef de l'armée Roland Nef veut d'ailleurs interdire tout exercice sans lien direct avec la mission centrale des unités en formation.

Indépendance de la justice militaire

Roland Nef et Walter Knutti, chef des Forces aériennes, ont informé lundi la commission de la politique de sécurité du Conseil National (Chambre du peuple).
Celle-ci a conclu qu'une série de questions restent encore ouvertes, mais qu'il serait toutefois faux de rendre un verdict avant que l'enquête soit terminée.

Par ailleurs, le président de la commission Bruno Zuppiger (démocrate du centre zurichois), a déclaré aux médias qu'il ne s'agit pas non plus de remettre en question l'indépendance de la justice militaire sur la base de cet événement.

Certains membres de la commission souhaiteraient en effet que la justice militaire soit transférée à la justice civile. «Mais je veux d'abord un débat de fond», a déclaré l'UDC zurichois.

Cette discussion sera menée prochainement en présence de l'auditeur en chef de l'armée, sur un postulat de la commission des affaires juridiques du Conseil des Etats (Chambre haute).

swissinfo et les agences

2e accident mortel en un an

12 juin 2008: deux canots pneumatiques avec chacun 5 officiers et sous-officiers alémaniques (de 25 à 33 ans) à bord chavirent sur la Kander, dans l'Oberland bernois. Quatre hommes sont morts et un 5e est porté disparu. Le commandant de compagnie a une mâchoire fracturée.

juillet 2007: cinq recrues et un sergent perdent la vie à proximité du sommet de la Jungfrau, à la suite d'une coulée de neige.

octobre 2001: un hélicoptère de l'armée et ses 4 occupants s'abîment au-dessus de Crans-Montana après avoir percuté un câble.

mai 2001: un hélicoptère s'écrase avec 4 personnes sur les hauts de Delémont après avoir accroché une ligne téléphonique..

novembre 1997: un Pilatus PC-6B en exercice s'écrase dans le Simmental (Berne). L'accident qui fait 5 morts est imputé à une mauvaise météo.

Fin de l'infobox
(swissinfo.ch)


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×