Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pas de femmes dans la Garde pontificale

Trente-trois nouveaux gardes suisses prêtent serment mardi au Vatican. L'effectif actuel reste cependant trop restreint pour faire face à toutes les tâches de la plus petite armée du monde. Mais pour son commandant, pas question de recruter des femmes.

La Garde pontificale suisse n'accueillera jamais de femmes en son sein, estime son commandant Elmar Theodor Mäder. Et pour cause, «leur présence pourrait engendrer des rivalités amoureuses et des problèmes disciplinaires chez des jeunes de 20 à 25 ans».

Pour l'heure, l'effectif de la garde pontificale atteint 110 membres. Idéalement, ce nombre devrait être de 120 à 130, estime Theodor Mäder.

La prestation de serment a lieu tous les ans le 6 mai. Cette date coïncide avec l'anniversaire de la défense héroïque du pape Clément VII par ses gardes suisses lors du sac de Rome par les troupes de Charles Quint, en 1527, au cours de laquelle 142 gardes sur 189 avaient perdu la vie.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×