Navigation

Skiplink navigation

Les conscrits suisses sont-ils vraiment trop gros?

L'état physique des conscrits est scruté de près lors du recrutement. Ex-press

Chaque année, des milliers de jeunes Suisses sont recrutés pour déterminer s’ils sont aptes au service militaire. On y évalue notamment leur état physique. Jusqu’à présent le calcul de l’indice de masse corporelle montrait qu’un quart d’entre eux étaient en surpoids ou obèses.

Ce contenu a été publié le 01 février 2017 - 11:17
swissinfo.ch avec les agences

Mais l’IMC est controversé, car il ne distingue pas masse graisseuse et musculaire. L’armée a donc introduit d’autres types de mesures: la part de conscrits trop gros et alors divisé au moins par deux. 

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article