Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Suisse – UE «La Suisse ne doit pas subir le contexte du Brexit britannique»

Angela Merkel a reçu mercredi le président de la Confédération Johann Schneider-Amman à Berlin. La chancelière allemande a demandé à l’Union européenne de considérer les négociations pour un accord avec la Suisse sur la libre circulation indépendamment des discussions sur le Brexit.

La chancelière allemande estime que l'UE doit mener le dossier suisse comme s'il n'y avait pas eu de Brexit. «La position allemande n'a pas changé suite au Brexit. Pour moi, ce sont deux choses complètement différentes», a-t-elle précisé, lors de la visite de Johann Schneider-Amman. 

(1)

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

 Solution pas aisée 

Le président de la Confédération a, lui, plaidé pour une solution la plus rapide possible, afin d'offrir des conditions cadres claires et rassurantes aux investisseurs. La solution devra à la fois être compatible avec l'accord de libre circulation, tel qu'exigé par l'UE, et rencontrer une majorité en Suisse. 

Le président de la Confédération a reconnu que «cela n'est pas une promenade de santé». Mais il envisage néanmoins un résultat cet hiver encore.

 

swissinfo.ch/kr avec l'ATS et la RTS (Téléjournal du 02.11.2016)

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.