Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Swatch confirme ses succès par les chiffres

La Swatch reste l'emblème d'un groupe qui compte 18 marques de montres.

(Keystone)

Le numéro un mondial de l'horlogerie a réalisé en 2007 un chiffre d'affaires de près de 6 milliards de francs. C'est 17,6% de mieux que l'année précédente. Le bénéfice net sera publié à la mi-mars.

Pour 2008, Swatch table sur une poursuite de la croissance. A la bourse suisse, le titre du groupe est à la hausse.

Fleuron de l'économie helvétique, Swatch s'attend pour l'exercice 2007 à une progression plus que proportionnelle de son résultat opérationnel et de son bénéfice net qui seront publiés à la mi-mars.

Le groupe explique ses bons résultats par une croissance des ventes particulièrement forte dans le segment montres et bijoux ainsi que dans la production de mouvements et composants.

Elles y ont crû respectivement de 20,4% à 4,71 milliards de francs et de 20,9% à 1,68 milliard, annonce le groupe horloger biennois dans un communiqué.

Le segment systèmes électroniques, qui comprend entre autres le chronométrage sportif, a pour sa part généré un chiffre d'affaires de 630 millions de francs, en hausse de 6,2% d'une année à l'autre.

Marché asiatique en verve

Dans la division montres et bijoux, toutes les marques du groupe ainsi que toutes les catégories de prix ont progressé, relève la première entreprise horlogère mondiale.

Pour mémoire, son portefeuille comprend notamment les marques de luxe Breguet, Blancpain, Glashütte Original et Omega.

L'Asie, y compris le Moyen-Orient, a enregistré une croissance qualifiée «d'exceptionnelle». Mais les zones Europe, Amériques et Océanie ont également affiché des taux de croissance des ventes à deux chiffres (supérieures à 10%). Quant aux activités de bijouterie, elles ont montré une progression supérieure à la moyenne.

Accroître les capacités de production

Pour le segment production, Swatch note une forte hausse de la demande tant de la part des sociétés du groupe que des tiers.

Il regrette cependant que l'absence de certains composants ait provoqué un retard voire la suspension de la livraison de certaines montres. Cela a eu pour effet une augmentation temporaire des stocks en fin d'année, notamment pour les produits semi-finis, et a empêché une croissance potentiellement plus importante.

Swatch s'est fixé parmi ses priorités de supprimer ces goulets d'étranglement, et d'accroître ses capacités de production.

Des perspectives radieuses

Pour 2008, et «malgré les turbulences que traversent actuellement les marchés financiers», Swatch s'attend à «une évolution positive de l'ensemble des activités».

En janvier, les chiffres «très positifs» déjà réalisés, «visibles également dans nos propres magasins, démontrent une croissance à deux chiffres pour ce mois».

Les commandes fermes pour les mois prochains laissent également apparaître une forte croissance pour le premier semestre, ajoute Swatch.

La hausse continuelle des prix de l'or, du platine et des pierres précieuses ainsi que de la quasi-totalité des autres matières premières continueront toutefois à peser sur les marges.

A la Bourse suisse, l'annonce des ventes faite par Swatch a intéressé les investisseurs en ouverture de séance où les actions au porteur et nominative du groupe horloger gagnaient 1,6%, dans des marchés SMI et SMIM respectivement en hausse de 0,3% et en baisse de 0,4%.

swissinfo et les agences

En bref

Swatch Group est le numéro un mondial de l'horlogerie. Son siège social est à Bienne, dans le canton de Berne.

Il emploie quelque 20'000 collaborateurs dans plus de 50 pays.

Il possède 18 marques de montres, dont Breguet, Omega, Tissot, Longines, Rado, Blancpain et Swatch.

C'est grâce aux fameuses montres Swatch du groupe que l'horlogerie suisse a réussi son redémarrage dans les années 80 et qu'elle est aujourd'hui l'un des fleurons de l'économie helvétique.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×