Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un nouveau parti sur les fonts baptismaux

Les délégués de la section grisonne de l'Union démocratique du centre ont rebaptisé lundi leur parti en «Bürgerliche Partei Schweiz». La ministre de la Justice Eveline Widmer-Schlumpf y adhérera.

Le nom du nouveau parti a été choisi en accord avec les dissidents de l'UDC des cantons de Berne et de Glaris. Le but est de former d'ici fin août un parti national, puis de constituer un groupe parlementaire aux Chambres fédérales.

Le Bürgerliche Partei (Parti bourgeois) des Grisons défendra les traditionnelles valeurs bourgeoises, une fiscalité attractive, une politique de l'asile rigoureuse. Le BPS suivra par ailleurs la voie bilatérale et luttera contre l'adhésion de la Suisse à l'Union européenne.

La ministre de la Justice Eveline Widmer-Schlumpf a fait savoir qu'elle sera membre de la section grisonne du BPS.

L'UDC avait exclu sa section grisonne du parti national, car celle-ci avait refusé d'exclure Eveline Widmer-Schlumpf de ses rangs. L'UDC nationale reproche à la ministre d'avoir accepté d'être candidate contre le leader de l'UDC Christoph Blocher, non réélu par le Parlement à son poste de ministre en décembre.

Et voilà que ce nom est contesté mardi par le «Bürgerpartei Schweiz» (Parti des citoyens), fondé à Berne en 1996. L'utilisation des mêmes initiales BPS est un «affront», indique ce parti dans un communiqué qui dit soutenir la ligne de Christoph Blocher. Il donne au nouveau BPS jusqu'au 30 juin pour renoncer à ce nom, faute de quoi il saisira la justice.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×