Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un Suisse derrière les casques bleus au Soudan

Jacques Baud dirige la JMAC au Soudan. 

(RDB)

Jacques Baud dirige depuis lundi à Khartoum une équipe onusienne censée faciliter le déploiement des casques bleus dans ce pays d’Afrique de l’Est.

Détaché par les départements de la défense et des affaires étrangères, ce colonel de l'armée suisse entame une mission qui doit durer un an.

«J'ai accepté le mandat qui m'a été confié par l'ONU», a confirmé la semaine dernière seulement le colonel de l'armée suisse. Jusqu’ici, il était chargé des opérations de maintien de la paix au Département fédéral (ministère) des Affaires étrangères (DFAE)

A Khartoum, Jacques Baud dirige la cellule d'analyse interforces (JMAC). A la tête d'une vingtaine de personnes, il a pour mission d'assurer la sécurité et de faciliter la Mission de l'ONU au Soudan (MINUS).

Des contacts tous azimuts

Le déploiement prévu de 10’000 casques bleus intervient à la suite de l'accord de paix signé en janvier entre le gouvernement et les mouvements du Sud-Soudan après une guerre de plus de 20 ans qui a fait plus de 1,5 millions de morts. La MINUS doit veiller au respect de cet accord.

Pour sa part, la cellule d'analyse dirigée par le Suisse ne s'attache pas seulement à sécuriser la mission onusienne. Elle doit également surveiller l'évolution de la situation politique dans l'ensemble du Soudan.

Cette mission passe par des contacts tous azimuts avec les autorités civiles et militaires, les organisations internationales et humanitaires et les organisations non-gouvernementales (ONG).

La situation au Darfour aussi

«Nous suivrons également la situation au Darfour, car il y a une interdépendance entre les deux problèmes, notamment dans le sud-ouest du pays», soulignait Jacques Baud avant son départ.

Hiérarchiquement, le fonctionnaire du DFAE est directement rattaché au représentant du secrétaire général de l'ONU au Soudan, Jan Pronk. Renouvelable, sa mission d'une année est financée par le Département fédéral de la défense (DDPS).

swissinfo et les agences

Faits

Pour sa première année, la nouvelle mission de l’ONU au Sud-Soudan doit coûter quelque 700 millions de francs
10'000 casques bleus doivent vieiller sur place au respect de l’accord de paix signé entre gouvernement et rebelles
En janvier dernier, leurs représentants s’étaient entendus autour d’un partage du pouvoir et de la répartition des ressources pétrolières

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.