Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un vent d'optimisme soufflle sur le tourisme

Les responsables suisses du tourisme sont confiants: de nombreux touristes étrangers devraient arriver durant l'hiver.

(Photopress/Lenzerheide)

Selon l'organisation Suisse Tourisme, l'embellie constatée ces derniers mois devrait perdurer cet hiver. Une saison clé pour la branche.

Après une augmentation de 2,2% sur les huit premiers mois de cette année, l'industrie suisse du tourisme mise sur une hausse des nuitées de 1,1% pour la période hivernale.

Après un retour à la croissance en 2005, l'année touristique 2006 semble s'annoncer sous de meilleurs auspices en Suisse.

Cette année, le nombre de touristes étrangers a progressé de 6,4% entre les mois de janvier et d'août. Une augmentation qui compense aisément la baisse de 2,7% du nombre de Suisses – ceux-ci représentent la moitié des nuitées au niveau national – qui passent leurs vacances au pays.

Pour le patron de Suisse Tourisme, Jürg Schmid: «l'augmentation du nombre d'hôtes étrangers témoigne de la compétitivité retrouvée du tourisme suisse».

A ce titre, Jürg Schmid s'est dit tout particulièrement «réjoui» du retour à la hausse depuis 2003 des visiteurs d'outre-rhin, l'Allemagne représentant le plus grand marché de la Suisse.

Selon l'Office fédéral de la statistique (OFS), de janvier à août 2005, le nombre de nuitées des Allemands a progressé de 0,9% par rapport à 2003.

De manière générale, tous les marchés prioritaires du tourisme suisse, à savoir, outre l'Allemagne, le Royaume-Uni, la France et l'Italie pour les pays européens, ont présenté une embellie.

Du côté des pays extra-européens, les Etats-Unis viennent en tête, loin devant le Japon, les Etats du Golfe et l'Inde. Les nuitées des visiteurs indiens ont cependant bondi de 30,4 % depuis 2003, tout comme celles des Sud-Coréens (+ 34,8 %), alors que celles des Chinois ont explosé de 97%.

Les prévisions du BAK

L'optimisme de rigueur est conforté par les prévisions de l'institut conjoncturel Basel Economics BAK, celles-ci tablant sur une augmentation des nuitées de 1,1% pour l'hiver 2005/06.

Selon le Secrétariat à l'économie (seco), qui a publié les prévisions du BAK, les destinations alpines, qui n'ont jusque-là guère profité de la reprise de la demande, joueront un rôle moteur. La demande de la clientèle étrangère devrait croître de 1,5% par rapport à l'année antérieure.

La demande domestique, elle ne progressera que de 0,6 %. Le climat de consommation en Suisse, toujours réservé, explique cette modeste avancée.

A un horizon plus lointain, le BAK chiffre la progression des nuitées hôtelières à 0,6 % pour 2007. l'Euro 2008 de football aidant, les perspectives sont nettement plus favorables pour 2008 avec une croissance de 2,4 % du nombre des nuitées dans l'hôtellerie suisse.

Des efforts de promotion

Pour transformer ces prévisions, Suisse Tourisme entend redoubler ses efforts de promotion. Intitulée «L'hiver en grand», sa campagne d'hiver se focalise entre autres sur les stations d'altitude. Car, la Suisse détient en la matière le record européen avec 29 sites de villégiature situés à plus de 2800 mètres.

Suisse Tourisme y consacrera 18 millions de francs, avec notamment 1,6 million de brochures distribuées sur les vols de Lufthansa et des encarts dans la presse allemande. A Paris, un chalet a été édifié devant le grand magasin des «Galeries Lafayette». De premières campagnes verront le jour en Espagne ainsi qu'en Chine.

swissinfo et les agences

Faits

L'industrie du tourisme suisse a généré 22,6 milliards de francs suisses de revenu en 2004. Cela représente 5.1% du Produit intérieur brut (PIB).
La moitié des rentrées est effectuée durant l'hiver même si cette période ne dure que quatre mois.
Parmi des stations de sports d'hiver, Zermatt est la plus fréquentée. Durant l'hiver 02/03 elle a enregistré 687'679 nuitées.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.