Unique Airport commence à payer pour son bruit

L'aéroport et le canton de Zurich commencent à dédommager les riverains exposés à davantage de bruit depuis l'entrée en vigueur des nouveaux modes d'atterrissage. Le coût total est estimé à 760 millions de francs. Ce montant est financé par une taxe sur les vols.

Ce contenu a été publié le 20 août 2008 - 17:08

Unique Airport a présenté mercredi sa première estimation fiable sur le coût du dédommagement. Elle se base sur les jugements du Tribunal fédéral concernant 18 demandes d'indemnisation provenant de propriétaires de la commune riveraine d'Opfikon.

Mais un certain nombre de questions doivent encore être clarifiées. Selon les décisions des jugements encore à venir, le coût pourrait dépasser 1,1 milliard de francs.

Les frais seront entièrement payés par le fonds pour le bruit créé par l'aéroport. Celui-ci est alimenté par une taxe de 5 francs prélevée sur chaque billet au départ de Zurich.

Plus de 100 propriétaires avaient déposé plainte contre l'aéroport en 1998. Ces plaintes se sont multipliées suite aux restrictions de survol de l'Allemagne, au début des années 2000, qui ont entraîné une hausse des atterrissages le matin et le soir. A ce jour, quelque 19'000 propriétaires ont revendiqué des dédommagements liés au bruit.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article