Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Vers un ralentissement de la conjoncture en Suisse

Malgré le ralentissement annoncé, le consommateur suisse devrait continuer à consommer.

(Keystone)

La croissance de l'économie helvétique devrait marquer le pas dans les deux années à venir, prévoient les experts de la Confédération.

Les prévisions que publie jeudi le Secrétariat d'Etat à l'économie (seco) montrent par contre que la conjoncture sur l'ensemble de l'année en cours devrait être meilleure que prévu.

Le produit intérieur brut (PIB) progressera de 1,9% en 2008, puis de 1,7% en 2009, avance le seco.

Dans leurs dernières tendances publiées jeudi, les experts du ministère de l'Economie précisent avoir révisé à la hausse de 0,2 point leur prévision d'augmentation du PIB pour 2007 et maintenu celle de 2008 inchangée.

«L'économie mondiale a encore enregistré une forte progression au cours du troisième trimestre», écrit le seco. Jusqu'ici, il n'y a donc eu aucune ombre dans le tableau en Suisse, malgré la flambée du prix du pétrole et autres matières premières ainsi que la crise du crédit, qui a heurté de plein fouet UBS, la plus grande banque du pays.

Changement de cap au quatrième trimestre

Le quatrième trimestre devrait se présenter comme un tournant. Les indicateurs des derniers mois pour les pays industrialisés «laissent présager un net fléchissement du rythme d'expansion», observent les experts. Et la Suisse «ne pourra pas échapper au refroidissement».

Un coup de froid relatif: avec des taux de croissance de 1,9% et 1,7%, la Suisse continuera à déployer son potentiel de long terme. La hausse sera certes moindre que les 2,7% en moyenne annuelle constatés entre 2004 et 2007, mais tout de même trois à quatre fois plus élevée que le 0,5% de progression moyenne constaté entre 2001 et 2003.

La forte baisse de tonus des Etats-Unis - le seco écarte l'hypothèse d'une récession - aura surtout des répercussions sur l'industrie d'exportation. La croissance des livraisons à l'étranger (8,3% prévu en 2007) devrait être divisée par plus de deux l'an prochain pour s'inscrire à 4%.

Les importations subiront en principe la même coupe, tombant à +3,8%, contre +7,6% en 2007. Les marchés émergents prendront en partie le relais des pays industrialisés, explique les experts fédéraux.

Des consommateurs enclins à dépenser

C'est avant tout la consommation privée - plus de 60% du PIB - qui soutiendra la croissance. Après sa hausse de 2,1% cette année, elle devrait augmenter de 1,9% en 2008 (taux révisé en hausse de 0,2 point) puis encore de 1,7% en 2009.

Côté emplois, les entreprises et administrations suisses devraient avoir créé 73'000 postes en équivalents plein temps sur 2007, soit une expansion de 2,5%. Ce rythme fléchira à 1,5% en 2008 et à 0,5% en 2009. La décrue du chômage sera par conséquent stoppée dans le courant de l'année prochaine.

De manière générale, le seco pose comme hypothèse que la crise du crédit (déclenchée par les «subprimes», les hypothèques à risques aux Etats-Unis) ne devrait pas avoir trop d'impact sur l'économie mondiale. Il reconnaît cependant que les répercussions restent «encore difficiles à évaluer».

Quant à l'inflation, il la juge plutôt sous contrôle, même si elle grimpera à 1,6% en 2008, contre 0,7% cette année. D'un côté, le ralentissement conjoncturel devrait à son avis freiner la hausse des coûts des matières premières, de l'autre la concurrence devrait continuer à tempérer les prix. Dès 2009, le renchérissement reviendra donc à 1%, prophétise le seco.

swissinfo et les agences

Chacun son pronostic

Croissance prévue du PIB (en %) pour 2007, 2008 et 2009 selon divers instituts économiques

- seco
2,8; 1,9; 1,7
- Banque nationale suisse:
2,5; 2,0; pas encore de prévision
- UBS
2,7; 1,6; 1,8
- Credit Suisse
2,5; 1,9; pas encore de prévision
- Banque cantonale de Zurich
2,8; 2,2; 2,3
- KOF (Ecole polytechnique fédérale de Zurich)
2,9; 2,1; 1,9
- BAK Basel Economics
2,7; 2,3; pas encore de prévision
- Institut Créa (Université de Lausanne)
2,9; 1,9; 2,4
- FMI, Fonds monétaire international
2,4; 1,6; pas encore de prévision
- ocde, Organisation de coopération et de développement économiques
2,75; 2,0; 2,0

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.