Aller directement au contenu
Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

L’UDC face à la défaite


Christoph Blocher prescrit l’austérité sur les initiatives populaires







Doit-on y voir une conséquence de la défaite de l’initiative de mise en œuvre dans les urnes ce dimanche? Le stratège en chef de l’UDC Christoph Blocher demande à son parti de mettre un frein aux initiatives populaires. La droite conservatrice a besoin de ses forces pour combattre l’accord-cadre prévu avec l’UE mais aussi pour son initiative visant à faire primer le droit suisse sur le droit international. 

Christoph Blocher entend endiguer le flot d'initiatives populaires lancées par son parti.  (Keystone)

Christoph Blocher entend endiguer le flot d'initiatives populaires lancées par son parti. 

(Keystone)

C’est un changement de ton que le vice-président de l’UDC et ancien conseiller fédéral a utilisé ce mardi 1er mars dans une interview accordée au Tages-Anzeiger. «Nous devons veiller à ne pas lancer une initiative à chaque fois que quelque chose nous déplaît», a-t-il souligné dans les colonnes du quotidien zurichois.

L’initiative populaire est l’instrument de l’opposition, a-t-il relevé. Et comme l’UDC a désormais retrouvé son deuxième siège au Conseil fédéral avec la nomination en décembre dernier du Vaudois Guy Parmelin à la place d’Eveline Widmer-Schlumpf, «nous pouvons maintenant utiliser notre force au niveau du Conseil fédéral et du Parlement», a ajouté le tribun de la droite conservatrice helvétique.

Pour Christoph Blocher, l’initiative visant au rétablissement des frontières et celle qui prévoit l’interdiction de se dissimuler le visage dans l’espace public représentent une épine dans le pied du parti. La première sera lancée prochainement par l’Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN), une organisation proche de l’UDC, la seconde par le comité d’Egerkingen, composé de membres de la droite conservatrice, qui cible directement le port de la burqa et du niqab. 



(Traduction de l'allemand: Samuel Jaberg), swissinfo.ch

Droits d’auteur

Tous droits réservés. Le contenu du site web de swissinfo.ch est protégé par des droits d’auteur. Il est destiné uniquement à un usage privé. Toute autre utilisation du contenu du site web au-delà de celle stipulée ci-dessus, en particulier la diffusion, la modification, la transmission, le stockage et la copie, nécessite le consentement préalable écrit de swissinfo.ch. Si vous être intéressé par l’utilisation du contenu du site web,contactez-nous à l’adresse contact@swissinfo.ch.

En ce qui concerne l’utilisation à des fins privées, il vous est uniquement permis d’ utiliser un hyperlien menant vers un contenu spécifique et de le placer sur votre propre site web ou sur le site web de tiers. Le contenu du site web swissinfo.ch peut être exclusivement incorporé dans un environnement sans publicité et sans aucune modification. Une licence de base non exclusive et non transférable est accordée et s’applique spécifiquement à l’ensemble des logiciels, des dossiers, des données et leur contenu téléchargeables sur le site web swissinfo.ch. Elle est limitée à un seul téléchargement et enregistrement desdites données sur des appareils personnels. Tous les autres droits restent la propriété de swissinfo.ch. En particulier, toute vente ou utilisation commerciale desdites données est interdite.

×