Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Salaire minimum, une idée dépassée?





L'initiative «Pour la protection de salaires équitables» déposée le 23 janvier 2012 par l'Union syndicale suisse propose l'introduction d'un seuil de 22 francs de l'heure, soit environ 4000 francs par mois. Dans le contexte de la crise économique actuelle, fait-il (encore) sens de fixer un salaire minimum dans la loi?

Initiative populaire

L'Union syndicale suisse (USS) a recueilli le nombre requis de signatures, soit plus de 100'000, pour son initiative populaire «Pour la protection de salaires équitables».

Le texte déposé à la Chancellerie fédérale le 23 janvier 2012 demande l'introduction d’un salaire minimum de 22 francs de l'heure, soit environ 4000 francs par mois.

Les syndicats entendent ainsi faire en sorte que tous les travailleurs de Suisse disposent d'un salaire décent.

Actuellement, le salaire mensuel de près de 10% de la population active à plein temps ne suffit pas à couvrir les besoins de base.



Liens

×