Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Élections fédérales Une Suisse à nouveau abstentionniste?


voter en Suisse

Les élections législatives ont lieu en Suisse tous les 4 ans. Le citoyen peut transmettre son enveloppe de vote à la commune soit par correspondance (A), soit en la déposant lui-même dans une boîte aux lettres spéciale, généralement à la mairie (B), soit en se rendant personnellement au bureau de vote le dimanche matin de l’élection (C).

(ch.ch)

En Suisse, on peut voter par correspondance avant la date des élections, et même avec cette possibilité, la moitié de l'électorat ne vote pas. L'abstentionnisme sera-t-il de nouveau l'un des gagnants dimanche prochain?

La Radio Télévision Suisse RTS a sondé plusieurs chancelleries pour obtenir un premier indice sur le taux de participation aux prochaines élections, à six jours du scrutin fédéral.

Selon cette enquêteLien externe, les Zurichois ont, à ce stade, davantage voté que lors des dernières élections fédérales de 2015. En effet, le taux de participation s'élève pour l'heure à 24,2%, contre 21,4% au même moment il y a quatre ans.

Une progression des votes, parfois plus légère, est aussi constatée à Berne, Bienne, Delémont, Sion, Lausanne et dans le canton de Neuchâtel. Mais cela ne garantit pas forcément une hausse de la participation.

Le taux de participation aux élections fédérales depuis 1995 a tendance à augmenter progressivement. En 2011 et 2015, 48,5% des Suisses ont rempli leur devoir de citoyen. 

elec

evooution de la participation

Les jeunes, les plus abstentionnistes

Fin de l'infobox

Atteindre ou dépasser les 50% de taux de participation lors du scrutin de dimanche est donc envisageable, notamment si les jeunes se mobilisent. Les 18-24 ans restent d'année en année la catégorie de la population la plus difficile à mobiliser.

Les citoyens mettent en avant différentes raisons pour expliquer leur abstention. Selon l'Université de Berne, la part de personnes chez qui l'abstention traduit un rejet absolu de la politique est toutefois assez marginale. D'autre part, beaucoup de citoyens privilégient les votations aux élections et font ainsi davantage confiance à la démocratie directe plutôt qu'à la démocratie représentative.

Il existe aussi des abstentionnistes dits «heureux», qui considèrent que le pays fonctionne bien et que voter n'est donc pas indispensable.

Ou le bulletin de vote, qui arrive trop tard

Fin de l'infobox

Si les jeunes domiciliés en Suisse décident de ne pas voter même s'ils reçoivent leur bulletin de vote à temps, certains Suisses de l'étranger désireux de participer aux élections ne peuvent le faire, car ils reçoivent les documents nécessaires trop tard.

Les voix qui réclament une solution à ce problème se multiplient et nous leur avons fait écho dans plusieurs articles. Par exemple, ce 15 octobre nous avons reçu ce commentaire de la Suissesse Isabel Guillinta, du Pérou:

«C'est terrible ! Le bulletin de votation n'est arrivé qu'aujourd'hui, 6 jours avant les élections. J'habite au Pérou et toute correspondance pour la Suisse prend au moins 15 jours. (...) Je pense qu'on peut dénoncer cette mesure franchement inconstitutionnelle et grave ! On nous prive du vote ! Pour la réintroduction du vote électronique, je pense que ça va prendre du temps. Est-ce que dans l'immédiat, pouvons-nous demander l'ouverture des locaux de votation dans les ambassades et consulats ?»

Envoyez-nous votre témoignage

Fin de l'infobox

Avez-vous également reçu votre bulletin de vote en retard ? Commentez cet article directement ci-dessous ou envoyez un message à patricia.islas@swissinfo.ch, en indiquant votre nom, votre lieu de résidence et la date exacte à laquelle vous avez reçu la documentation pour participer aux élections de 2019.

RTS et SWI swissinfo.ch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.