Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Centrales hydrauliques et nucléaires non rentables Le château d’eau de l’Europe bientôt en liquidation?

Remous dans l’industrie de l’électricité: les deux géants suisses de l’électricité, Alpiq et Axpo, sont en difficulté financière. Pour remonter la pente, Alpiq veut céder 49% de ses participations dans les barrages hydroélectriques. Un sauvetage par l’Etat est même évoqué. 

Avec leur électricité chère provenant des centrales nucléaires et des barrages hydroélectriques, les géants suisses de l’électricité ne peuvent plus régater avec le courant bon marché européen produit à partir d’éoliennes ou de centrales à charbon. Les barrages, fiers représentants d’une Suisse considérée comme le «château d’eau de l’Europe», ont été symboliquement fissurés. 

Les politiciens de droite spécialistes de l’énergie en appellent à l’Etat, plus précisément à un fonds d’infrastructure étatique, ou à une société de défaisance privée. Mais que va-t-il se passer si des investisseurs chinois mettent la main sur les barrages suisses. Pour Stefan Müller-Altermatt, président de la Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil national, il ne faut pas avoir peur des Chinois, car les barrages ne peuvent pas être démontés en Suisse pour être reconstruits dans l’Empire du milieu. 

(Images: Keystone)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.