Conventions de Genève

Les Conventions de Genève et leurs Protocoles additionnels, dont la Suisse est l'Etat dépositaire, forment la pierre angulaire du droit international humanitaire. Elles définissent le traitement des civils et des combattants en temps de guerre et d'occupation.

C'est Henry Dunant, le fondateur du Comité International de la Croix-Rouge, qui est à l'origine de la première convention qui remonte à 1864. A la base, il ne s'agissait que de protéger des soldats blessés sur les champs de bataille. Mais, au fil des décennies, les conventions (quatre au total) ont été revues et développées pour assurer également la protection des prisonniers, des naufragés et des civils.



Liens

×