Aller directement au contenu
Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Conventions de Genève

Les Conventions de Genève et leurs Protocoles additionnels, dont la Suisse est l'Etat dépositaire, forment la pierre angulaire du droit international humanitaire. Elles définissent le traitement des civils et des combattants en temps de guerre et d'occupation.

C'est Henry Dunant, le fondateur du Comité International de la Croix-Rouge, qui est à l'origine de la première convention qui remonte à 1864. A la base, il ne s'agissait que de protéger des soldats blessés sur les champs de bataille. Mais, au fil des décennies, les conventions (quatre au total) ont été revues et développées pour assurer également la protection des prisonniers, des naufragés et des civils.



Liens

Droits d’auteur

Tous droits réservés. Le contenu du site web de swissinfo.ch est protégé par des droits d’auteur. Il est destiné uniquement à un usage privé. Toute autre utilisation du contenu du site web au-delà de celle stipulée ci-dessus, en particulier la diffusion, la modification, la transmission, le stockage et la copie, nécessite le consentement préalable écrit de swissinfo.ch. Si vous être intéressé par l’utilisation du contenu du site web,contactez-nous à l’adresse contact@swissinfo.ch.

En ce qui concerne l’utilisation à des fins privées, il vous est uniquement permis d’ utiliser un hyperlien menant vers un contenu spécifique et de le placer sur votre propre site web ou sur le site web de tiers. Le contenu du site web swissinfo.ch peut être exclusivement incorporé dans un environnement sans publicité et sans aucune modification. Une licence de base non exclusive et non transférable est accordée et s’applique spécifiquement à l’ensemble des logiciels, des dossiers, des données et leur contenu téléchargeables sur le site web swissinfo.ch. Elle est limitée à un seul téléchargement et enregistrement desdites données sur des appareils personnels. Tous les autres droits restent la propriété de swissinfo.ch. En particulier, toute vente ou utilisation commerciale desdites données est interdite.

×