Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Découverte Rotsch-o-mat, un joaillier et ses drôles d’automates

L’imagination de Roger Weber ne connaît pas de limites. Ce joaillier de formation passe de la bijouterie animalière aux machines cinétiques comme 'Klara le crabe'. swissinfo.ch a passé une journée dans l’atelier du créateur, nominé pour le Prix Jumelles qui sera décerné au Musée en plein air de Ballenberg cet été.

Son amour de la nature et de la mécanique s’est manifesté dès son enfance, lorsqu'il a commencé à dessiner des personnages et à dessiner des bandes dessinées. Aujourd'hui, toujours inspiré par son intérêt précoce pour tout ce qui rampe sur terre, Roger WeberLien externe s'est perfectionné au fil des années pour créer des objet en mouvement.

Ses premiers automates ont vu le jour dans son atelier de Niederlenz, une commune du canton d’Argovie. Le local dispose de tous les outils nécessaires pour développer ses concepts qui prennent souvent beaucoup de temps à se concrétiser. Ses pièces uniques et ses petites séries sont commandées par des musées et des expositions, des vitrines et des théâtres.

Cette année, l'œuvre de Roger Weber, Rotsch-o-matLien externe pour la scène, fait partie des nominés pour les Prix Jumelles 2018Lien externe qui seront décernés le 25 août prochain au Musée en plein air de BallenbergLien externe. Ce concours encourage la création contemporaine utilisant des techniques artisanales traditionnelles et des matériaux classiques.

Contenu externe

Werkeria

Tiré de sa chaine youtube "rotschomat"