Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un concours d’idées pour jeunes Fumer des joints pour financer les retraites

Jeune homme à une table en face de deux jeunes femmes

Un entretien entre le conseiller national Fabian Molina et deux jeunes femmes dont il avait retenu l'idée dans le cadre du concours 2018.

(Mannik Keng / DSJ)

Sauver le système suisse des retraites du naufrage. C’est ce que souhaite Valerio Paganini, chauffagiste de 18 ans de Coire, dans le canton des Grisons. Sa recette: la consommation légale de cannabis. Valerio Paganini est l’un des 16 vainqueurs du concours d’idées «Change la Suisse!Lien externe».

Il s’agit de l’un des principaux défis auxquels sont actuellement confrontés les Etats européens: la sécurité financière de leurs systèmes de pensions. La Suisse ne fait pas exception. Ici aussi, la population vieillit de plus en plus. En d’autres termes, il y a de moins en moins de travailleurs pour financer les pensions d’un nombre croissant d’anciens. Si une telle situation perdure, c’est tout le système des retraites qui risque de s’écrouler.

Un jeune homme ingénieux des Grisons tente de trouver une solution là où parlementaires et ministres ont jusqu’à présent échoué.

Pour une fois, l’objectif de Valerio Paganini n’est pas de trouver une faille dans un système de chauffage, mais de trouver, avec l’aide de son frère, une source de financement pour l’assurance vieillesse et survivants (AVS).

Lui-même ne sait pas précisément pourquoi il s’intéresse à l’AVS. Mais il estime que l’avenir de cette assurance sociale concerne tout le monde et constitue un thème qui implique tous les partis. Mais dans le fond, l’assurance vieillesse semble quand même revêtir une importance secondaire pour ce jeune de 18 ans.

Valerio Paganini.

(DSJ)

D’une pierre deux coups

Ce que les frères Paganini veulent concrètement introduire dans l'arène politique, c'est une taxe sur les produits du cannabis. Les recettes fiscales qui en résulteraient seraient versées dans le système de retraite - comme c'est déjà le cas pour le tabac.

En Suisse, les montagnards ont la réputation d'être ingénieux. Avec son idée, Valerio Paganini ferait d'une pierre deux coups, résolvant ainsi un problème politique très explosif.

Une telle taxe ne serait possible qu'avec une légalisation du cannabis, considéré comme une drogue douce.

16 sur 350

Valerio Paganini n'a pas gardé l'idée pour lui. Il l'a proposée dans le concours «Change la Suisse!». Pendant six semaines, de mi-février à fin mars 2019, des jeunes de moins de 25 ans ont pu soumettre leurs propositions via la plate-forme engage.chLien externe. Ce concours est organisé par la Fédération Suisse des Parlements des JeunesLien externe.

L'idée de Valerio Paganini était l'une des 16 qui ont été retenues sur 350 candidatures. Elles ont été sélectionnées par les 16 plus jeunes membres du Parlement.

Agé de 28 ans, le conseiller national Fabian MolinaLien externe (Jeunes socialistes) a choisi la proposition de Valerio Paganini. Le chauffagiste grison et le parlementaire zurichois se rencontreront au Palais fédéral le 17 juin. Ensemble, ils élaboreront une proposition écrite.

 * en collaboration avec la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes, dont #DearDemocracy est partenaire média.

swissinfo.ch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.