Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Agression «Swiss Space Systems est au bout du tunnel»

Le mystère reste entier autour de l’agression dont a été victime Pascal Jaussi, patron de Swiss Space Systems (S3), qui veut «démocratiser l’accès à l’espace». L'industriel Philippe Petitpierre a affirmé à la RTS que l’entreprise n’est pas en faillite, qu’elle va entrer en bourse et veut lever 250 millions de francs. 

Pascal Jaussi est toujours à l’hôpital à la suite de son agression brutale, survenue le 26 août. L’état de santé du patron de Swiss Space Systems (S3) s’améliore lentement, et la cicatrisation de ses brûlures a commencé. 

Toutefois, le flou continue à régner autour des circonstances exactes de son agression. Interviewé par la RTS, l’industriel vaudois Philippe Petitpierre a rassuré sur la santé de l’entreprise. L’homme qui s’implique à titre personnel pour sauver la start-up de ses grosses difficultés financières estime que S3 voit le soleil. 

L’entreprise envisage une levée de fonds de 250 millions de francs entre cet automne et cet hiver à la Bourse de Shanghai. Une opération qui doit être menée en collaboration avec son partenaire chinois, le groupe Recon. Tout ne semble toutefois pas si limpide.

(1)

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.


swissinfo.ch avec la RTS (mise au point du 11.09.2016)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×