Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Fin de vie


De plus en plus de Suisses ont recours au suicide assisté


Les chiffres révèlent une hausse de 26% des recours à l’assistance au suicide en une année. L’Office fédéral de la statistique vient de publier son deuxième rapport sur la question.

«Depuis que j’ai Exit (organisation d’aide au suicide), je me sens libre.» Témoigne une Suissesse de 85 ans qui a eu recours au suicide assisté en août dernier. Elle s’est confiée à la RTS.

En 2014, on a enregistré en Suisse 742 cas de suicide assisté, soit 26% de plus que l'année précédente et 2,5 fois plus qu'en 2009, a rappelé l'Office fédéral de la statistique (OFS). 

«Les personnes d'autres nationalités qui viennent mettre fin à leurs jours en Suisse grâce à l’organisation Dignitas ne sont pas incluses dans ces statistiques», a précisé à l'ats Christoph Junker, de la section Santé de la population de l'Office fédéral de la santé publique.

Près de 94% des personnes concernées avaient plus de 55 ans. Elles souffraient, dans la très grande majorité des cas, d'une maladie grave à l'issue fatale. Après le cancer, les maladies neurodégénératives (14%), cardiovasculaires (11%) et de l'appareil locomoteur (10%) sont le plus souvent inscrites sur le certificat de décès. 

Sophie Pautex, responsable en gériatrie et soins palliatifs aux Hôpitaux universitaires de Genève, réagit à l’augmentation des cas de suicide assisté.

swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 11.10.2016)

×