Navigation

Sauter la navigation

Sous sites

Fonctionnalités principales

Couples homosexuels En dix ans, le partenariat enregistré a perdu de son attrait

Les couples homosexuels peuvent faire reconnaître officiellement leur union depuis désormais 10 ans. C’est en 2007 que le nouveau partenariat enregistré est entré en vigueur au niveau fédéral. Mais beaucoup d’homosexuels attendent le prochain pas, soit un véritable mariage. Ils considèrent en effet que le partenariat enregistré continue de représenter une sorte de discrimination. 

Il y a dix ans, la possibilité de contracter un partenariat enregistré avait suscité un certain engouement: plus de 2000 couples homosexuels avaient alors franchi le pas. Mais désormais, l’enthousiasme semble un peu retombé. En 2015, seulement 700 couples ont été séduits par la formule.

Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Evolution du nombre de partenariats enregistrés en Suisse

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

«Lorsque vous cherchez un travail, un appartement ou que vous payez des impôts, vous devez donner votre état civil. Etant donné que le partenariat enregistré n’existe que pour des personnes du même sexe, cela peut conduire à des discriminations», dénonce également Bastian Baumann, de l’organisation Pink Cross. 

«Il y a une discrimination en terme de relation entre l’Etat et ses citoyens, poursuit-il. Il ne devrait exister aucune différence de traitement en fonction du genre, de la couleur de peau ou de l’orientation sexuelle», a-t-il déclaré à swissinfo.ch. 

Ce dossier des unions homosexuelles reviendra bientôt sur le pupitre des parlementaires. On écoute l’analyse du député socialiste Manuel Tornare.

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

swissinfo.ch/SJ avec la RTS (Téléjournal du 09.01.2017)

×