Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Epidémie La propagation de la rougeole en Suisse est-elle si terrible?

Jeune fille avec la rougeole.

Le symptôme le plus manifeste de la rougeole, c'est la présence de plaques rouges sur tout le corps.

(Keystone/Urs Flüeler)

Le nombre de cas de rougeole en Suisse a déjà triplé cette année par rapport à l'ensemble de l'année 2018. Toutefois, le nombre total de cas reste relativement faible.

Du 1er janvier au 6 mai 2019, 166 cas de rougeole ont été signalés en Suisse. C’est plus que trois fois plus que pour toute l’année 2018. Durant les cinq premiers mois de l’année dernière, seuls 21 cas avaient été annoncés. L’incidence est ainsi passée de 2,5 (2018) à 19,5 (2019) cas par million d'habitants.

Au cours de cette période, 62% des cas sont apparus en Suisse, 14% ont été importés, 8% étaient liés à une importation de rougeole et 16% n’ont pas pu être classés, indique l’Office fédéral de la santé publiqueLien externe (OFSP).

Malgré le nombre plus élevé de cas recensés qu’au cours des cinq dernières années, la situation n’est pas encore alarmante. Les chiffres 2019 restent pour l’heure encore bien en dessous de ceux des années 2009 et 2011.

(1)

graphique sur le nombre de cas de rougeole

Il y a un peu plus d'une semaine, l’OFSP a annoncé deux décès dus à la rougeole. Le premier mort était un homme de 30 ans qui n’était pas été vacciné et qui avait été infecté par des proches. La revaccination après l'infection n'a pas réussi, il est tombé malade et est mort peu après. 

Le second cas concerne un homme de 70 ans atteint d'un cancer. On ne sait pas comment il a été infecté par la rougeole. Il est mort à l’hôpital, quelques jours après l'apparition d'une pneumonie liée à la rougeole.

Objectif: 95% de taux de vaccination

L’OFSP qualifie la situation en Suisse de «fragile». L'élimination de la rougeole ne peut être réalisée ou assurée que si au moins 95% des enfants et tous les adultes nés après 1963 sont vaccinés en deux doses. En Suisse, la vaccination contre la rougeole n'est pas obligatoire. Actuellement, la Suisse n'envisage pas d'introduire la vaccination obligatoire comme c'est le cas en Italie, en France ou aux Etats-Unis. Le taux actuel de couverture vaccinale est d'environ 94% et augmente depuis des années.

(2)

graphique sur le taux de vaccination contre la rougeole

Mesures supplémentaires

Selon l’OFSP, les épidémies qui ont frappé cette année les cantons de Neuchâtel et de Berne ont toutefois montré qu'en plus de la vaccination, des mesures supplémentaires étaient nécessaires pour prévenir la propagation de la rougeole. L'identification des personnes de contact en est un exemple. L'exclusion des enfants et adolescents non vaccinés des jardins d'enfants et des écoles, la vaccination de l'environnement des personnes malades et la vaccination post-exposition, c'est-à-dire la vaccination immédiate des personnes non vaccinées après contact avec un cas de rougeole, sont également des mesures importantes.

En outre, tous les passagers voyageant dans le même avion qu'un cas de rougeole devraient être informés de la situation et de toute mesure nécessaire.

La rougeole est une maladie infectieuse virale très contagieuse. La transmission se produit par gouttelettes lors d'une toux ou d'un éternuement. La rougeole est dangereuse en raison de complications possibles telles que la pneumonie et l'encéphalite. Le taux d'infection augmente à l’échelle mondiale.


(Traduction de l'allemand: Olivier Pauchard)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.