Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Incendie de Notre-Dame de Paris Reconstruire un monument historique est toujours délicat

Pont de la Chapelle de Lucerne en feu

A Lucerne, les pompiers avaient réussi à sauver la tour, mais pas le pont lui-même. 

(Ruth Tischler / Keystone)

Pour beaucoup de Suisses, la dévastation de la cathédrale Notre-Dame évoque un autre souvenir – celui du fameux Pont de la Chapelle à Lucerne, un édifice en bois qui avait été dévasté par les flammes. L’expérience montre que la reconstruction ou la restauration d’un monument historique représente toujours un défi.

Le 18 août 1993, les Lucernois s’étaient réveillés en découvrant que leur Pont de la Chapelle (KapellbrückeLien externe) avait été réduit à l’état de ruine fumante. Malgré les efforts des pompiers – qui ont réussi à sauver le château d'eau octogonal – les deux tiers de ce pont du XIVe siècle enjambant la Reuss avaient entièrement brûlé.

(2)

Archives télévisés sur l'incendie du Pont de la Chapelle de Lucerne

«Un morceau de patrimoine et d'identité et un point de repère important ont été perdus», déclare l'architecte de la ville de Lucerne, Jürg Rehsteiner. Il estime que la reconstruction rapide était importante parce qu'«elle a permis aux habitants de surmonter la perte».

Un avis que partage Andreas Hindemann. Il est l’architecte en charge de la cathédrale de Bâle, un bâtiment qui célèbre son millénaire cette année. «Ils devraient reconstruire Notre-Dame; c’est une partie de leur histoire et un monument d’importance nationale.»

Dans le cas du Pont de la Chapelle de Lucerne, la restauration a été relativement simple et s'est achevée en dix mois.

Tombe célèbre

Le monde entier a été frappé par l’écroulement de la flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Celle-ci avait été construite au XIXe siècle par Eugène Viollet-Le-Duc (1814-1879), architecte français célèbre – et souvent aussi controversé – pour ses restaurations de monuments historiques.

Détail moins connu: il est enterré au Cimetière-de-Vaux à Lausanne. C’est en effet là qu’il était décédé en 1879, alors qu’il était chargé de la restauration de la cathédrale de Lausanne.    

Fin de l'infobox

«Le pont était bien documenté en raison de son entretien régulier, de sorte que la reconstruction des parties en bois a été très facile à gérer. Mais faire face à la perte d'une si grande partie de l'œuvre d'art originale a constitué un grand défi – même jusqu’à aujourd’hui», déclare Jürg Rehsteiner, faisant référence aux peintures triangulaires qui décoraient les chevrons du pont.

La cause exacte de l'incendie de Lucerne reste inconnue, mais les autorités affirment que c'est probablement une cigarette jetée par négligence qui a incendié un bateau amarré sous le pont.

Cathédrale millénaire

A Bâle, Andreas Hindemann et son équipe ont des plans qui documentent chaque pierre de la cathédrale de la ville. Elle a déjà survécu à la catastrophe d'octobre 1356, lorsqu'un tremblement de terre a détruit cinq tours ainsi que la voûte et le chœur – tous reconstruits au Moyen Âge.

cathedral

La cathédrale de Bâle célèbre son millénaire cette année.

(Keystone)

La cathédrale de Bâle est architecturalement «beaucoup plus modeste» que Notre-Dame, qui a des dimensions beaucoup plus grandes, souligne Andreas Hindemann. Selon lui, la première étape de la reconstruction consistera à déterminer dans quelle mesure la structure de soutien demeure intacte.

«C'est faisable, mais le grand défi sera de renouveler le charisme. Avec la cathédrale de Bâle, c'est toujours difficile de remplacer quelque chose qui date du Moyen Âge. Une copie n'est jamais la même que l'original», indique l’architecte.

A Lucerne, Jürg Rehsteiner a le sentiment que le nouveau pont – 26 ans ce mois – est un succès. «Il remplit pleinement son rôle de lieu d'identification et de repère pour la ville de Lucerne.»

Chantier perpétuel à Berne

Les habitants de Berne ont bien de la peine à savoir à quoi ressemble leur cathédrale sans échafaudages.

«Il y a toujours un bâtiment qui a besoin d’être entretenu, donc ce n'est pas un problème que la cathédrale soit aussi rafistolée et modernisée dans le cadre d’un processus long et continu. A long terme, l'utilisation prudente des structures d'origine permet également de réduire les coûts», explique l'historien de l'architecture Christoph Schläppi, membre du conseil d'administration de la fondation de la cathédrale de BerneLien externe.

Tour de la cathédrale de Berne.

Les échafaudages sont presque devenu une partie intégrante de la cathédrale de Berne.

(Peter Klaunzer / Keystone)

Notre-Dame est presque deux fois plus grande et sa construction a commencé 250 ans avant celle de Berne, ce qui en fait un modèle important pour la cathédrale de Berne. «Les deux églises utilisent la même technologie et les mêmes matériaux ; on pourrait dire que la cathédrale de Berne a été construite dans la même tradition gothique qui a commencé en France au XIIe siècle», explique Christoph Schläppi.

La construction des deux églises a pris environ 200 ans. Il est difficile d'estimer le temps que prendront les réparations à Notre-Dame. «Techniquement, la reconstruction est possible, mais extrêmement exigeante. Les travaux doivent être réalisés avec le plus grand soin, afin de protéger les parties non endommagées», déclare Christoph Schläppi, qui prévoit que Paris érigera probablement une toiture d'urgence avant de reconstruire les voûtes partiellement effondrées et de procéder aux travaux de charpente et de couverture.

Il décrit l'incendie de Notre-Dame comme une catastrophe. «Une grande partie de la structure médiévale a été irrémédiablement détruite. Les structures de toit médiévales ou des parties d'entre elles n'ont été conservées que dans quelques endroits, comme dans les cathédrales de Berne et de Lausanne.»

(1)

reportage télévisé sur les ruines de Notre-Dame de Paris


(Traduction de l'anglais: Olivier Pauchard)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.