Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Photographie


Annie Leibovitz fera plus de portraits de femmes




 Autres langues: 4  Langues: 4
La photographe Annie Leibovitz a acquis une renommée internationale grâce à ses portraits de célébrités. 

La photographe Annie Leibovitz a acquis une renommée internationale grâce à ses portraits de célébrités. 

(© Annie Leibovitz. From WOMEN: New Portraits)

Venus et Serena Williams, Sheryl Sandberg, Malala, ce ne sont que quelques-unes des femmes puissantes photographiées par la photographe Annie Leibovitz. Ces portraits forment le projet de l’artiste américaine baptisé «Women: New Portraits» et présenté à Zurich. 

L’histoire de l’exposition présentée en ce moment à Zurich a commencé en 1999. Il a été commandé par le géant bancaire helvétique UBS et montre des femmes «à la réussite exceptionnelle». Après un tour du monde qui l’a conduite dans 10 villes, l’exposition ouvrira ses portes le 28 janvier à l’EWZ-Unterwerk Selnau à Zurich. 

Aujourd’hui âgée de 67 ans, Annie Leibovitz a acquis une renommée mondiale pour ses images mémorables de personnalités. On peut notamment citer le nu de John Lennon en compagnie de sa femme Yoko Ono ou encore la photo de Demi Moore déshabillée et enceinte. 

La célèbre photographe a fait le déplacement à Zurich pour l’ouverture de l’exposition. Elle est revenue sur l’histoire de son projet, au cours d’une conférence de presse.

Lorsqu’Annie Leibovitz a commencé à travailler sur «Women» – avec sa partenaire de l’époque Susan Sontag, essayiste féministe et romancière américaine décédée en 2004 d'une leucémie – elle a pris des photos de «mineures, d’enseignantes, de soldates et de poétesses, il y avait aussi une femme sans domicile fixe et une condamnée à mort», raconte l’artiste. 

«C’était une bonne base», note-elle. La photographe a ensuite voulu se concentrer sur des femmes «qui étaient entrées dans la conscience collective, qui avait réussi quelque chose». 

La photographie des sœurs Venus et Serana Williams, stars du tennis, est particulièrement émouvante. Elle a été prise en septembre 2016, juste après la défaite inattendue de Serena en demi-finale de l’US Open, qui lui avait fait perdre sa place de numéro 1 mondial. 

Serena et Venus Williams, Palm Beach, Floride, 2016 

Serena et Venus Williams, Palm Beach, Floride, 2016 

(© Annie Leibovitz. From WOMEN: New Portraits)

Travail en cours 

A l’origine, Susan Sontag avait conçu le projet comme un «travail en cours». Bien que l’exposition soit arrivée à sa destination finale, Annie Leibovitz ne compte pas s’arrêter là. Elle a prévoit ainsi de photographier prochainement Cecile Richards de Planned Parenthood, qui milite pour la santé des femmes, l’accès au soin et la santé reproductive. Elle veut aussi d’immortaliser la journaliste Christiane Amanpour dans un camp de réfugiés. 

«Même si l’exposition va se terminer, ces portraits ne prendront jamais fin, je vais continuer», a déclaré la photographe. 


(Adaptation de l'anglais: Katy Romy), swissinfo.ch

×