Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Procès du «casse du siècle» : le procureur requiert cinq à huit ans de réclusion

Le procureur du tribunal de district de Zurich Rolf Jäger a requis des peines entre cinq et huit ans de réclusion contre les huit principaux acteurs du hold-up perpétré en 1997 à la poste du Fraumünster.

Le procureur du tribunal de district de Zurich Rolf Jäger a requis des peines entre cinq et huit ans de réclusion contre les huit principaux acteurs du hold-up perpétré en 1997 à la poste du Fraumünster.

Il a réservé les peines les plus lourdes au «cerveau» de la bande, au braqueur qui conduisait la voiture et à l'ex-employé postal à l'origine du coup. Contre deux autres exécutants directs du hold-up, le procureur a requis respectivement sept et cinq ans de réclusion. Pour le dernier membre de la bande, un ex-Yougoslave de 22 ans père de deux petits enfants, il a demandé son admission dans un centre de rééducation. Enfin, Rolf Jäger a requis cinq ans de réclusion contre le patron d'un salon de jeux qui avait mis en contact le «cerveau» et l'ex-employé de la Poste, ainsi que contre un autre comparse.

Les peines réclamées par le procureur sont proches du maximum prévu par le code pénal pour brigandage, soit dix ans de réclusion.

Jusqu'à présent, seuls 27 des 53 millions de francs volés le 1er septembre 1997 à la poste du Fraumünster de Zurich ont été retrouvés.

(SRI avec les agences)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.