Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Des merveilleux fous volants

Auguste Piccard (à d.) et son assistant Paul Kipfer coiffés de chapeaux très spéciaux.

(Musée du Léhman)

Il y a 75 ans, les Suisses Auguste Piccard et Paul Kipfer réalisaient le premier vol en ballon dans la stratosphère.

Depuis ce week-end, le Musée du Léman à Nyon dévoile des photographies et des documents inédits de cette ascension officiellement mesurée à 15'781 mètres d'altitude.

«C'était la première fois que quelqu'un atteignait la stratosphère et pour cette époque, c'était quelque chose d'incroyable», s'émerveille aujourd'hui Jean-François Rubin, le conservateur du Musée du Léman.

Auguste Piccard aurait dit-on inspiré la figure du professeur Tournesol à Hergé, le créateur de la fameuse bande dessinée 'Tintin'. En regardant certaines photos du physicien suisse et de son assistant Paul Kipfer, il est plus aisé de comprendre pourquoi.

Tous deux ont en effet parfois l'air de sortir tout droit du film «Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines».

Rien à voir le voyage de Breitling Orbiter 3, la navette qui a permis au petit-fils d'Auguste, l'aérostier Bertrand Piccard, de devenir le premier homme à faire le tour du monde en ballon en 1999.

Les premiers astronautes

Ayant prouvé la théorie de la Relativité grâce à des expériences menées dans un ballon à 4'000 mètres d'altitude en 1926, Auguste Piccard s'était lancé le défi d'atteindre la stratosphère.

Alors professeur de physique à la Faculté des sciences appliquées de l'Université de Bruxelles, il voulait récolter des données et mesurer les rayons cosmiques.

Or à 16'000 mètres d'altitude, la pression de l'air n'est qu'un dixième de ce qu'elle est au niveau de la mer. Et il fait environ –60°C! Auguste Piccard a par conséquent été obligé de concevoir une cabine pressurisée étanche à l'intérieur de laquelle il pourrait mener ses expériences.

«Il s'agissait en fait de la première capsule, commente Jean-François Rubin. La NASA considère d'ailleurs Auguste Piccard et son assistant comme les premiers astronautes.»

Leur ballon de 30 mètres de hauteur fabriqué avec deux couches de coton collées ensemble avec de la gomme a été financé par le Fonds national de recherche scientifique belge; c'est de là que vient son nom de 'FNRS'.

Décollage à Augsburg

Comme lieu de départ de sa tentative, Auguste Piccard a choisi le village allemand de Augsburg. Ce dernier était situé près du lieu où le ballon avait été fabriqué et assez loin des côtes pour minimiser le risque de devoir atterrir en mer.

Tout d'abord prévu le 14 septembre 1930, le vol devra être reporté suite au refus des autorités allemandes pour des motifs de sécurité. Membre de l'Aéro-Club Suisse, le physicien bâlois bénéficiait alors du soutien des autorités helvétiques qui se déclaraient d'accord d'assumer la responsabilité de l'aventure.

Le ballon d'Auguste Piccard s'envolait finalement le 27 mai 1931 au petit matin après une dernière réparation d'urgence. Vingt-huit minutes après le décollage l'altimètre indiquait déjà 15'500 mètres. Finalement, le record était homologué à 15'781 mètres.

Un vol difficile

Durant le vol, une corde bloquait malheureusement la valve servant à libérer l'hydrogène et au ballon de redescendre. Auguste Piccard s'adressait alors à son assistant en ces mots: «Je n'ai jamais vu un ballon ne pas redescendre. La question est simplement de savoir quand?»

Ce n'est finalement qu'après 17 heures de vol que les deux hommes – souffrant du froid et du manque d'eau - atterrissaient sur un glacier autrichien. Mais ils devaient encore passer la nuit enveloppés dans le ballon avant d'être secourus par une patrouille à ski.

Et ces paniers sur la tête? «Nous deux têtes ont été protégées des chocs par ces paniers bourrés avec un coussin», concluait simplement Auguste Piccard.

swissinfo, Adam Beaumont à Genève
(Traduction et adaptation de l'anglais: Mathias Froidevaux)

En bref

- Auguste Piccard est né à Bâle le 28 janvier 1884 et est mort à Chexbres le 24 mars 1962.

- Dès 1917, il travaille à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich.

- En 1922, il est nommé professeur de physique à la Faculté des sciences appliquées de l'Université de Bruxelles. Il y développera son ballon FNRS (du nom du Fonds national de recherche scientifique belge) et réalisera les premiers essais de vols stratosphériques.

- Il développera plus tard le premier vaisseau des profondeurs, le bathyscaphe et réalisera la première descente en profondeur en 1948 au large de Dakar.

- Avec son fils Jacques, ils construiront encore un bathyscaphe, le Trieste, avec lequel ils exploreront la célèbre fosse des Mariannes dans l'océan Pacifique et établiront un nouveau record de profondeur en 1960.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.