Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Deux centrales nucléaires font mauvaise figure

La sécurité d'exploitation des centrales atomiques de Beznau, dans le canton d’Argovie, et de Gösgen, dans le canton de Soleure, est juste «satisfaisante».
L’autorité fédérale de contrôle a revu leur évaluation à la baisse suite à deux incidents survenus l’an passé.

Le déclassement de Beznau est dû à la dose d'irradiation «inadmissible» à laquelle deux collaborateurs ont été exposés le 3 août 2009, a précisé mercredi l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) en présentant son bilan annuel à la presse. Cet incident a été classé au niveau 2 de l'échelle internationale des événements nucléaires, qui va de 0 à 7.

«C'est unique en Suisse, mais cela s'est déjà produit plusieurs fois à l'étranger», a précisé Peter Flury, chef de la division sûreté des réacteurs. Les collaborateurs ont été irradiés parce que deux travaux de révision qui ne doivent pas être effectués en même temps l'ont été à la suite d'une mauvaise information.

A Gösgen aussi, la sécurité n'est que «satisfaisante». L'IFSN a pris cette décision en raison du mauvais traitement d'une erreur multiple. A la suite d'un arrêt total pour révision, l'exploitant a poursuivi la remise en service de la centrale sans connaître la raison de défauts constatés. Il a en outre attendu mars 2009 pour notifier l'incident survenu en juin 2008 déjà. L'incident a été classé au niveau 1.

L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire a en revanche attesté les centres de Leibstadt (Argovie) et Mühleberg (Berne) d'une bonne sécurité. En tout, 27 incidents lui ont été notifiés l'an dernier, dont 25 au niveau 0.

swissinfo.ch et les agences

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.