Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Sports d'hiver Neige artificielle contre changement climatique

Avec le changement climatique, la neige devient une denrée rare, même dans les Alpes. Les photos de Marvin Zlim montrent de quelle manière les lourdes machines de chantiers et un canon à neige géant transforment en paradis du ski les paysages alpins détruits de Zermatt.

Il y a presque 30 ans, les stations de ski des Préalpes ont commencé à utiliser des canons à neige pour essayer avec plus ou moins de succès d’éviter la faillite des remontées mécaniques. De leur côté, les organisations de protection de la nature ont essayé d’empêcher l’installation de canons, également avec plus ou moins de succès.

Par la suite, le climat a continué à changer et les glaciers à fondre. Depuis 20 ans, les stations de sports d’hiver installent des canons à neige à grande échelle. L’Autriche et l’Italie ont montré l’exemple, et la Suisse a suivi. Les spécialistes estiment qu’il y a plus de 19'000 canons à neige dans les Alpes.

Les machines ont un net désavantage: elles fonctionnent seulement lorsque la température descend au-dessous de zéro degré. Toutefois, les avancées technologiques pourraient changer la donne. Depuis 2008, Zermatt teste en première suisse un canon à neige, appelé «All Weather Snowmaker». La machine est capable de produire de la neige par une température de 30 degrés.

Elle a été conçue en Israël, a une hauteur de 11 mètres, pèse 30 tonnes et était à l’origine développée pour le rafraîchissement des mines de diamants en Afrique du Sud. Elle fonctionne de la même façon qu’un réfrigérateur, produisant de la neige comme résidu. Le moment où les machines pourront palier la rareté de la neige n’est donc plus très loin.

Les images du photographe zurichois Marvin Zilm montrent que les machines produisent déjà de la neige au début d’un automne ensoleillé et quels sont les investissements qui le permettent. 

(Photos: Marvin Zilm/13 Photo, Texte: Andreas Keiser/swissinfo.ch)