Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Stéphane Lambiel s'offre l'argent à Turin

Stéphane Lambiel avec sa choréographe Salome Brunner et son coach Peter Gruetter.

(Keystone)

Le patineur artistique suisse décroche la médaille d'argent aux JO de Turin malgré plusieurs erreurs durant son programme long.

Cette performance du champion du monde n'allait pas de soi étant donné une préparation tout sauf idéale.

La chose n'allait donc pas de soi. Stéphane Lambiel avait chuté lourdement à l'entraînement début février, mettant à mal son genou droit (avec distension des ligaments).

Le Valaisan avait remis cela mercredi, certain le voyant déjà déclarer forfait jeudi. C'était sans compter sa force de caractère...

Lors du programme court de mardi déjà, Lambiel était allé jusqu'à présenter un programme entièrement nouveau préparé en grand secret... Un programme qui lui permettait d'entamer la soirée de jeudi (dédiée au programme long) à la troisième place.

Jeudi, malgré une chute et plusieurs petites erreurs, le Suisse a pu reprendre une place sur le podium final pour terminer second, derrière le décidément intouchable Russe Evgueny Plushenko. La médaille de bronze revient quant à elle au Canadien Jeffrey Buttle.

«Je suis extrêmement fier d'avoir tenu le choc jusqu'à la dernière seconde, indique la Suisse. Ce fut la compétition la plus dure de ma vie. J'aurais souhaité présenter un programme encore plus riche. Mais je crois avoir donné le meilleur de moi-même. Les circonstantes ne m'ont pas permis de rivaliser vraiment avec Plushenko».

Stéphane Lambiel est le troisième Suisse a obtenir un podium olympique en patinage artistique. En 1924, Georg Gautschi avait obtenu le bronze alors que 24 plus tard, Hans Gerschwiler s'offrait l'argent à St Moritz.

D'entrée de jeu

Lambiel a frappé fort d'entrée: une combinaison quadruple-triple boucles piqués et double lutz, qui lui permettait d'engranger la bagatelle de 15,50 points. Même Plushenko n'a pas fait mieux.

Fort de cet acquis, Lambiel pouvait ensuite se permettre de ne pas passer de triple axel, se contentant de deux doubles.

Tendu comme tous ses rivaux, il se lâchait petit à petit au fur et à mesure que s'égrenaient les notes des «Quatre Saisons» de Vivaldi, s'attaquant avec confiance et énergie à un deuxième quadruple en deuxième partie de programme: il touchait la glace, mais pouvait éviter la chute.

Juste après, peut-être un peu à court de souffle, il se retrouvait les fesses sur la glace sur un triple lutz. Mais grâce à un programme d'une densité exceptionnelle, avec un haut degré de difficulté, agrémenté d'une grande plus-value artistique, il réalise le deuxième total de sa carrière dans un libre, et un record personnel au total: 231,21 points.

Les cloches du fan's club valaisan, que les contrôleurs avaient finalement laissé passer après intervention de Swiss Olympic, pouvaient résonner. Lambiel, le visage pâle, le genou pourtant endolori, mais le coeur toujours vaillant et du talent à la tonne, venait de signer une page d'anthologie.

Patinant juste après lui, l'Américain Johnny Weir (5e) et le Français Brian Joubert (6e) n'ont pas supporté le poids de cette formidable bataille.

Un Russe imbattable

En ouverture du groupe fort, Evgeni Plushenko avait placé la barre plus haut que jamais. Une volée de quadruples et de triples axels très purs, une formidable combinaison initiale, des petits pas de danseur de claquettes, le Russe a enflammé les 8200 spectateurs de la Palavela.

Le Russe, avec 258,33 points, a signé un nouveau record du monde, après avoir survolé aussi bien le libre que le programme court. A 23 ans, il atteint la consécration olympique, lui qui dominait déjà l'Europe et le monde en championnat depuis respectivement 2000 et 2001, hormis de petits intermèdes lorsqu'il était blessé.

swissinfo et les agences

Faits

Les principaux résultats de Stéphane Lambiel :
Médaillé d'argent aux Championnats d'Europe de Lyon en janvier 2006
Champion du monde à Moscou en mars 2005
Cinq titres de champion de Suisse (2001-2005)
15ème des Jeux olympiques de Salt Lake City en 2002

Fin de l'infobox

En bref

- Stéphane Lambiel est né le 2 avril 1985 à Martigny, en Valais. Il vit aujourd'hui à Lausanne.

- Le Vaudois d'adoption a obtenu sa maturité en biologie et chimie en juin 2004. Il se consacre actuellement uniquement au patinage.

- Sociétaire du Club des Patineurs de Genève, Stéphane Lambiel est entraîné par Peter Grütter. Les chorégraphies de ses programmes sont de Salomé Brunner.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.