Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

«Visions du Réel» couronne un film politique

«Justiça» montre notamment les conditions de détention à Rio. (image: Selfmade Films)

(self made films)

«Justiça» de Maria Ramos remporte le Grand Prix des Visions du Réel à Nyon. Le festival a attiré 25’000 spectateurs, soit autant que l’an dernier.

Ce film, produit aux Pays-Bas, montre l'implacable machine judiciaire telle qu’elle fonctionne au Brésil.

Maria Ramos est une cinéaste brésilienne, établie depuis dix ans aux Pays-Bas. «Je voulais simplement voir ce qui avait changé et ce qui n’avait pas changé dans mon pays au cours de ces années», a-t-elle expliqué lors de la projection de son film.

«Justiça» est un documentaire centré sur la comparution d'un homme devant un tribunal de Rio. Issu d'un bidonville et dealer dès l'enfance, le prévenu est accusé d'avoir utilisé une voiture volée.

Ce long métrage complexe ne juge pas l'accusé. Il ne cherche pas non plus à émouvoir en racontant son destin. La réalisatrice garde ses distances et parvient à rendre apparents les mécanismes de la justice.

La lauréate avait déjà présenté deux autres de ses films aux Visions du Réel, en 1997 et 2001.

Onze prix



En tout, le palmarès du festival compte onze prix, décernées par divers jurys (voir ci-contre). Celui attribué par SRG SSR idée suisse, doté de 10’000 francs, revient à une production chinoise, «Wellspring».

Le réalisateur Sha Qing y raconte sobrement le combat d'une famille d'agriculteurs chinois contre la maladie de leur enfant atteint de paralysie cérébrale. Le jury souligne la puissance métaphorique de cette ode à l'amour familial.

Suisses honorés



Egalement doté de 10’000 francs, le prix de la SSA/Suissimage distingue «Que sera?» du Bernois Dieter Fahrer. Son long métrage capte de manière sensible le quotidien d'un asile de vieillards et d'une crèche, installés sous le même toit.

La Sédunoise Emmanuelle de Riedmatten obtient le prix de la Télévision suisse romande et 7000 francs pour «Blandine et les siens». Elle montre avec intelligence le destin d'une jeune femme rescapée du génocide rwandais. Grâce à sa tante, Blandine vient en Suisse où elle doit apprendre à vivre avec son passé.

Chasse aux requins

Pour la première fois, un prix «Regard sur le crime» a été remis. Doté de 5000 francs, il salue le travail du Nidwaldien Theo Stich. Dans «Vollenweider», le cinéaste revient sur la dernière condamnation à mort prononcée en Suisse. C'était en 1940.

Deux prix Regards Neufs dotés de 5000 francs chacun reviennent à Julien Samani pour «La Peau trouée» (France) et à Anja Salomonowitz pour «Das wirst du nie verstehen» (Autriche).

Le premier suit une chasse aux requins et l'autre cherche à donner la parole aux membres d'une famille qui peinent à évoquer leurs expériences de la guerre.

Diversité esthétique

Durant sept jours, le festival a montré 120 documentaires de création, de court ou de long métrage, illustrant la diversité esthétique du genre. Il s'agissait de récits intimistes, d'enquêtes, d'essais, d'oeuvres militantes ou expérimentales, venues d'une trentaine de pays.

Près de 1000 professionnels et journalistes étaient accrédités. Outre des tables rondes, le public a pu participer à deux ateliers animés par deux cinéastes de renom: Lech Kowalski et Alain Cavalier.

A l’heure du bilan, le directeur du festival Jean Perret a indiqué samedi soir que la manifestation avait attiré 25’000 personnes. Soit une fréquentation équivalente à l'édition de l'année passée.

Le rendez-vous nyonnais existe depuis 35 ans. Il s'intitule Visions du Réel depuis dix ans. La prochaine édition se déroulera du 18 au 24 avril 2005.

swissinfo et les agences

En bref

- Le palmarès complet du festival:

- Grand Prix et 15’000 francs, meilleur film du festival - «Justiça» de Maria Ramos (Pays-Bas)

- Prix SRG SSR idée suisse et 10’000 francs - «Wellspring» de Sha Qing (Chine)

- Prix SSA/Suissimage et 10’000 francs, film suisse le plus novateur - «Que sera?», de Dieter Fahrer (Suisse)

- Prix de la Télévision suisse romande et 7000 francs - «Blandine et les siens», d’Emmanuelle de Riedmatten (Suisse)

- Prix Regard neufs, deux fois 5000 francs - «Das wirst du nie verstehen», d’Anja Salomonowitz (Autriche) - «La Peau trouée», de Julien Samani (France)

- Prix du public Ville de Nyon et 5000 francs - «Grissinopoli», de Dario Doria (Argentine)

- Prix «Regard sur le crime» et 5000 francs - «Vollenweider», de Theo Stich (Suisse)

- Prix du jeune public et 2500 francs - «Arna's Children», de Juliano Mer Khamis et Danniel Danniel (Israël/Pays-Bas)

- Prix Kodak-Suisse, 2000 francs de pellicule - «Technik des Glücks», de Chris Wright et Stefan Kolbe (Allemagne)

- Prix Egli Film & Video AG: mastering d'un DVD - «A Scuola», de Leonardo Di Costanzo (Italie/France)

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.