23e Journée de l'Europe aussi en Suisse

Ce samedi est à nouveau l'occasion de commémorer la Déclaration du 9 mai 1950 de Robert Schuman, considérée comme la première pierre de la construction européenne après la 2e Guerre mondiale. De leur côté, les pro-européens se sont réunis à Berne.

Ce contenu a été publié le 09 mai 2009 - 15:27

Dans la foulée de cette journée fêtée par les 27 membres de l'UE, la Délégation de la Commission européenne organise des manifestations les 11 et 12 mai à Berne et Vaduz.

Lundi, les célébrations compteront notamment parmi les orateurs le directeur général des relations extérieures de la Commission Eneko Landaburu et le président de Nestlé Peter Brabeck. Le ministre de l'Intérieur Pascal Couchepin sera pour sa part invité d'honneur.

Samedi, le Nouveau mouvement européen suisse (Nomes) s'est réuni à Berne. «La seule solution crédible à la crise passe par une adhésion à l'UE», estime le mouvement. Ses délégués ont également plaidé pour la sortie d'un «isolement désormais intenable».

Ils ont enfin décerné le Prix Europe 2009 à Franz von Däniken, ancien secrétaire d'Etat aux affaires étrangères pour le récompenser d'avoir écrit dans un article que «la souveraineté absolue et formelle à laquelle se raccroche la Suisse n'est rien d'autre qu'un mythe qui ne doit pas empêcher le débat sur la place de la Suisse en Europe».

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article