Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

A Davos, les Suissesses sauvent l'honneur

Le Finlandais Myllylä épuisé et heureux après sa victoire à Davos.

(Keystone)

Pour la deuxième fois, le Finlandais Myllylä s'impose en Coupe du monde de ski nordique dans les Grisons. Chez les dames Julija Tchepalova inscrit son nom au palmarès. Dans le camp suisse, Laurence Rochat et Brigitte Albrecht assurent.

Vainqueur des dix kilomètres - style classique en 1996 - Mika Myllylä a ajouté une ligne à son palmarès davosien. Mercredi, le Finlandais a remporté les 30 kilomètres, style classique au terme de la cinquième manche de la Coupe du monde de fond. Pointé en tête à tous les temps de passage, il a laissé le Russe Mikhail Ivanov à 31'' et le Norvégien Odd-Bjorn Hjelmeset à 51''.

Quant au leader de la coupe du monde, le Suédois Elofsson, il conserve la tête, bien que cinquième à 1'22''. Pour leur part, les Suisses ne sont pas parvenus à atteindre leur objectif: entrer dans les points de la Coupe du monde.

La bonne surprise est venue de Laurence Rochat et Brigitte Albrecht: respectivement 27 et 28e au terme des 15 kilomètres, style classique. Une course remportée par Julija Tchepalova qui conforte sa première place au classement général.

La Sibérienne (25 ans) a laissé la Norvégienne Bente Skari-Martinsen à 32'' et l'Estonienne Kristina Smigun à 1'09''.

«Je suis très satisfaite d'avoir marqué mes premiers points Coupe du monde, surtout en Suisse», explique, radieuse, Laurence Rochat, à peine marquée par l'effort.

«Quinze kilomètres, sur cette piste, il faut bien gérer ses efforts. C'est certainement une des pistes les plus difficiles du circuit. En début de course, j'avais quelques craintes de partir trop vite. Je suis donc restée un peu sur la réserve. Au deuxième tour, j'ai trouvé le bon rythme. Je suis parvenue à reprendre du temps».

Et la Vaudoise de conclure: «Je suis contente d'avoir franchi la barre psychologique des trente points. C'est un beau cadeau de Noël!». Ainsi pour la troisième fois cette saison, la jeune Combière (22 ans) se classe devant Brigitte Albrecht. La Valaisanne du Ski-club Obergoms affichait sa satisfaction d'être entrée dans les points pour la deuxième fois de la saison. Sans plus!

La Coupe du monde se poursuit les 28 et 29 décembre à Engelberg par deux épreuves de sprint, l'une étant appelée à remplacer Garmisch-Partenkirchen où la neige fait cruellement défaut.

Pierre-Henri Bonvin

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×