Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Abacha junior a été inculpé par la Suisse

Abba Abacha a été remis à la justice genevoise vendredi.

(Keystone)

Abba Abacha, fils de l'ex-dictateur nigérian Sani Abacha, a été extradé d'Allemagne jeudi vers la Suisse où il a été inculpé vendredi à Genève.

Abba et son frère Mohamed auraient contrôlé une grande partie des 2,2 milliards de dollars spoliés par leur père alors qu'il était au pouvoir entre 1993 et 1998.

L’Office fédéral de la justice (OFJ) a annoncé que le suspect a été emmené à Genève dans la soirée de jeudi.

Vendredi, le juge d'instruction genevois Daniel Dumartheray a inculpé Abba Abacha de blanchiment aggravé, participation à une organisation criminelle, faux dans les titres et escroquerie. Le procureur général du canton de Genève, Daniel Zappelli, a précisé que l’intéressé a été incarcéré à la prison de Champ-Dollon.

Un suspect de poids

Abba Abacha est soupçonné d'avoir participé aux activités illégales orchestrées par son père et notamment le pillage organisé de la banque centrale du Nigéria. Il aurait continué ses activités criminelles après la mort de Sani Abacha.

L'affaire porte sur des dizaines de millions de dollars. Il s'avère que le nom du fils du dictateur apparaît sur un nombre considérable de comptes bancaires.

Abba Abacha avait été arrêté le 9 décembre dernier près de Düsseldorf sur demande de la justice genevoise. Cette arrestation avait été suivie, le 13 janvier, d'une demande d'extradition adressée par Berne au ministère de la justice du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, dont Düsseldorf est la capitale.

Abba et son frère Mohamed auraient contrôlé la plus grande partie de l'argent spolié par leur père alors qu'il était au pouvoir entre 1993 et 1998. Une partie significative des 2,2 milliards de dollars détournés par l'ex-dictateur au préjudice de la banque centrale du Nigeria a été déposée en Suisse.

Collaboration avec Lagos

L'OFJ a ordonné le 18 août dernier la restitution de 500 millions de dollars aux autorités nigérianes. Cet argent avait été bloqué dans des banques helvétiques à la suite des demandes d'entraide judiciaires adressées à Berne à partir de 1999. La Suisse a déjà rendu ces dernières années plus de 200 millions de dollars au Nigeria.

Avec l'arrestation et l'inculpation de Abba Abacha, la justice genevoise dispose pour la première fois dans ce dossier d'un suspect de premier plan. Au cours de son instruction, le juge Daniel Dumartheray devra déterminer l'ampleur des détournements dont est soupçonné l'inculpé.

swisinfo et les agences

Faits

Les autorités nigérianes reprochent à Sani Abacha d’avoir confisqué environ 2,2 milliards de dollars.

Au total, 700 millions ont été bloqués à la suite des demandes d'entraide judiciaires adressées à la Suisse à partir de 1999.

La Suisse a déjà rendu plus de 200 millions de dollars au Nigeria.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.