Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Accord de réadmission entre la Suisse et le Kosovo

Les deux Etats ont signé mercredi à Berne un accord de réadmission qui pourrait concerner quelques dizaines de personnes à l'heure actuelle. De leur côté, des ONG demandent à l'Office fédéral des migrations de renoncer à renvoyer au Kosovo des membres de minorités.

L'accord a été signé mercredi par la ministre de la Justice Eveline Widmer-Schlumpf et le ministre kosovar de l'Intérieur, Zenun Pajiziti, en visite officielle de travail en Suisse. Les deux pays ont également signé une déclaration d'intentions sur un partenariat migratoire.

Par ailleurs, dans un communiqué commun, l'Organisation suisse d'aide aux réfugiés (OSAR), Amnesty International (AI), la Société pour les peuples menacés et Humanrights.ch/MERS appellent à ne pas renvoyer des membres des communautés rom, ashkali et égyptienne.

La situation des Roms au Kosovo «est toujours caractérisée par la discrimination, les menaces et les tracasseries», écrivent ces ONG. Les attaques contre eux ont nettement augmenté depuis juillet dernier. Ils manquent de logements, d'emplois et leur liberté de mouvement est restreinte, selon les ONG.

La diaspora kosovare en Suisse est forte d'environ 160'000 personnes. La majorité est au bénéfice d'un permis de séjour. Un certain nombre de personnes, déboutées de l'asile ou en situation irrégulière, sont susceptibles d'être renvoyées. D’autant plus que depuis le 1er avril, le Kosovo, dont la Suisse a reconnu l'indépendance, fait partie des pays considérés comme sûrs par le Conseil fédéral.

A noter que le programme d'aide au retour dans les Balkans occidentaux, lancé en 2007 par l'Office fédéral des migrations (ODM), a été prolongé d'un an, jusqu'à la fin 2010. Il vise à promouvoir le retour volontaire de requérants dans leur pays dans les délais qui leur ont été impartis.

Le but est aussi de faciliter leur réintégration professionnelle et sociale. Ce programme s'adresse aux personnes vulnérables de Serbie, de Bosnie-Herzégovine et du Kosovo, ainsi qu'à une minorité ethnique du Kosovo, a indiqué mercredi l'ODM. Seules les personnes qui ont déposé leur demande d'asile avant le 6 mars 2009 peuvent bénéficier de cette aide au retour.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×