Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Alinghi choisit Valence pour la 33e Coupe de l'America

La prochaine édition de l'America's Cup, en 2009, aura à nouveau lieu à Valence.

(Keystone)

Le double vainqueur fait une nouvelle fois confiance à la ville espagnole pour accueillir en 2009 la prochaine édition de la fameuse épreuve de voile.

Cette décision marque une accélération du rythme de la Coupe de l'America, jusqu'ici organisée tous les 3 ou 4 ans. Marseille et Trapani (Sicile) étaient aussi sur les rangs.

Largement attendu, ce choix a été officialisé mercredi à Valence lors d'une conférence de presse où étaient présents Ernesto Bertarelli, le milliardaire suisse patron d'Alinghi, et les responsables politiques de Valence et de sa région.

La nouvelle a été rendue publique par Michel Bonnefous, ami de toujours d'Ernesto Bertarelli et directeur général d'AC Management (ACM), la société qui organise l'épreuve au nom du syndicat suisse tenant de la Coupe.

Pas de bassin salé en Suisse

Après avoir remporté l'Aiguière d'argent en 2003 à Auckland, Alinghi a en effet conservé le trophée cette année en battant Team New Zealand cinq victoires à deux lors de la 32ème édition de la compétition qui s'est terminé début juillet.

C'était la première fois que l'épreuve se déroulait en Europe depuis la régate initiale de 1851.

Ne pouvant organiser la 33ème édition en Suisse en raison de l'absence de plan d'eau salé, imposé par le règlement de l'épreuve, Alinghi a finalement décidé de renouveler sa confiance à la ville espagnole. Et par là de rester sur un site dont les infrastructures ont déjà fait leurs preuves.

Trois millions de touristes

Valence a tout fait pour obtenir une nouvelle organisation de l'America's Cup, dont les retombées économiques sont très importantes. Pour la régate de cette année, elles ont été estimées à un montant oscillant entre 1,5 et 2,4 milliards d'euros.

Selon une étude d'une université locale, entre 27'000 et 52'000 emplois ont en outre été créés pour préparer et organiser la compétition. Quant au nombre de touristes attendus, il avoisinait les 3 millions.

En 2009, l'épreuve de voile coïncidera de plus avec un Grand Prix de Formule 1 également organisé dans la ville portuaire.

Conflit juridique en cours

Le bon déroulement de la 33ème édition pourrait néanmoins être perturbé par un vif conflit juridique opposant Alinghi aux Américains du défi BMW Oracle. Ces derniers estiment que les nouveaux règlements imposés par la partie suisse favorisent trop ouvertement le 'defender' (tenant du trophée).

Oracle, par l'intermédiaire du Golden Gate Yacht Club de San Francisco, a porté plainte devant un tribunal new-yorkais. Une période de conciliation est prévue en août afin d'éviter de longues procédures judiciaires.

De son côté, Ernesto Bertarelli a confirmé mercredi à Valence qu'une nouvelle classe de voiliers serait utilisé pour la prochaine édition. Leurs caractéristiques seront établies d'ici octobre «en consultation» avec les challengeurs.

Il a par ailleurs indiqué que deux séries de pré-régates seraient organisées au printemps 2008 à Valence, puis à l'automne en Europe en un lieu à déterminer. Ceci avant l'organisation des épreuves éliminatoires entre challengeurs en 2009.

swissinfo et les agences

Faits

Alinghi a remporté la Coupe de l'America à sa première participation en 2003.
Le défi suisse ramenait l'Aiguière d'argent en Europe pour la 1re fois depuis plus de 150 ans.
Cette année, Alinghi a conservé son bien en s'imposant 5-2 contre Team New Zealand.

Fin de l'infobox

Nouveautés

Lors de la prochaine édition de la Coupe de l'America, les bateaux seront plus longs (27,40 mètres contre 24 m. aujourd'hui) et ils auront un mât plus haut (40 mètres contre 33 m. aujourd'hui).

Pour régater sur ces voiliers, l'équipage devra compter au moins 20 ou 21 hommes contre 17 actuellement.

Selon le skipper d'Alinghi Brad Butterworth, ces voiliers seront «plus rapides mais aussi plus difficiles à mener.»

Deuxième grande nouveauté: après des régates qualificatives, Alinghi se réserve le droit de participer aux éliminatoires des challengeurs, l'ex-Coupe Louis Vuitton

Fin de l'infobox


Liens

×