Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Alinghi sans fausses notes

Alinghi n'a laissé aucune chance à ses adversaires.

(alinghi.com)

A deux ans du final, les acteurs de la 32e Coupe de l’America fourbissent leurs armes. Tenant du titre, Alinghi surclasse tous ses adversaires.

Alignant pour la circonstance son deuxième bateau, le team suisse a cumulé 11 victoires sur autant de duels en six jours au large de Valence, en Espagne.

A Valence, Alinghi joue la gamme de 11: 11 victoires en 11 duels contre 11 adversaires. Sur les six jours de l’Acte 4 des régates préliminaires de la Coupe Louis Vuitton, le tenant du titre («Defender») n’a connu aucune fausse note.

Autour de la Darséna valencienne, rebaptisée «Puerto Copa America» depuis l’installation des bases des équipes engagées, les discussions vont bon train. Même sans Russell Coutts, leur ex-skipper néo-zélandais, la maestria des hommes d’Ernesto Bertarelli a fait taire la rumeur. Le voilier suisse est toujours roi en sa demeure et entend bien le rester jusqu’au duel final, au début de l’été 2007.

Rounds d’observation


Les Actes Louis Vuitton sont une sorte de répétition générale de la 32e Coupe de l’America. Treize manches sont prévues d’ici la Coupe Louis Vuitton qui désignera le champion autorisé à défier Alinghi.

Ces manches font alterner les duels («matchs races»), et les régates, qui rassemblent la flotte complète sur la ligne de départ, soit le Defender et ses 11 challengers.

Le Team Alinghi profite d’ailleurs des Actes pour procéder à sa sélection interne. Trois skippers, les Américains Peter Holmberg et Ed Baird ainsi que l’Allemand Jochen Shuemann se relayeront pour ces courses.

Il s’agit également d’observer les choix technologiques des autres bateaux. «Notre job est aussi d'évaluer leurs nouvelles performances et les comparer à celle de la dernière Coupe. Les bateaux ont tous des architectures différentes. Et nous sommes très contents du nôtre», explique Dean Phipps, un des équipiers d'Alinghi.

Une nouvelle bête de course


Pour cet Acte 4, Alinghi alignait pour la première fois son deuxième voilier, le SUI 75, en lieu et place du mythique SUI 64, vainqueur de la Coupe de l’America 2003.

Pour Peter Holmberg, barreur d'Alinghi à Valence, «ces succès prouvent que nos phases de test étaient bonnes et notre décision futée. Nous avons évalué les deux bateaux, les avons modifiés et, pour beaucoup de raisons, nous avons décidé que SUI 75 était la meilleure machine pour entrer dans la compétition».

Les challengers, par contre, ne sont pas tous compétitifs. Ainsi, les bateaux allemand, sud-africain et même chinois ont encore tout à apprendre. En revanche, ceux qui font partie de ce qu’on appelle désormais ici le «Big Four», soit Emirates Team New-Zealand, les Américains de BMW ORACLE Racing, les Italiens de Luna Rosa Challenge et le Team Alinghi se sont tous donné les moyens d’accéder à la victoire.

La route est encore longue


Même si les pronostics vont déjà bon train, il reste encore «de l’eau à courir» comme disent les marins. Avec l’arrivée, l’année prochaine, des nouveaux bateaux, avec l’intensification progressive des programmes d’entraînement, avec le bouclage de certains budgets, la course pour l’aiguière d’argent est loin d’avoir trouvé son dénouement.

Mais pour l’instant «franchement, ça ne peut pas aller mieux». Cette courte analyse est celle du néo-zélandais Matt Mitchell, équipier de «plage avant» du Team Alinghi. Reste à la vérifier, en cette fin de semaine, lors des régates en flotte de l’Acte 5.

swissinfo, Pierre-Antoine Preti à Valence

En bref

- La Coupe de l’America se déroule en trois étapes:

- Jusqu’en avril 2007, les équipages vont disputer les 13 Actes (courses préliminaires) de la Coupe Louis Vuitton. Les trois premiers se sont courus l’an dernier. L’Acte 4, du 16 au 22 juin, a marqué l’ouverture de la saison. L’Acte 5 aura également lieu à Valence, du 24 au 26 juin.

- Au cours de ces courses, qui sont soit des duels, soit des régates alignant tous les bateaux, les équipages peuvent accumuler des points. Avec ses 11 victoires en duel dans l’Acte 4, Alinghi est nettement en tête.

- En avril 2007 a lieu la Coupe Louis Vuitton proprement dite, qui désignera l’adversaire d’Alinghi, tenant du titre.

- En juin 2007 enfin aura lieu le duel final, au large de Valence, qui désignera le vainqueur de la 32e Coupe de l’America.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.