Athletissima souffle ses 25 bougies

Les représentants de l’élite mondiale seront une nouvelle fois présents en nombre à Lausanne. (archives) Keystone

Rendez-vous d'envergure internationale à quelques semaines des Jeux Olympiques, le meeting lausannois va dérouler ses fastes pour la 25ème fois, ce mercredi. Malgré quelques forfaits d'envergure la « Nuit des étoiles » promet mille étoiles.

Ce contenu a été publié le 05 juillet 2000 - 11:29

Depuis le premier meeting de 1976, déjà organisé par l'ancien spécialiste du 800 mètres Jacky Delapierre, dans le stade Pierre-de-Coubertin, l'esprit magique du rendez-vous perdure. Et malgré un «petit» budget de deux millions et demi, les représentants de l'élite mondiale de la discipline seront une nouvelle fois présents en nombre.

Michael Johnson, qui vise les titres sur 200 et 400 m à Sydney, se réserve pour les sélections américaines tout comme sa compatriote Marion Jones et le champion du monde du 100 m Maurice Greene. Tous trois sont les absents de marque de cette compétition.

Les épreuves du 100 m masculin et féminin restent cependant les pôles d'attraction de la soirée. Chez les hommes, la victoire devrait se jouer entre Donovan Bailey, remis d'une blessure au tendon d'achille, et Ato Boldon. Chez les dames, la française Christine Aaron et la triple championne du monde Gail Devers sont désignées comme les principales prétendantes à la victoire.

Le retour sur 200 m de Marie-José Pérec après deux ans d'absence, le combat que se livreront Stéphane Diagana et le champion du monde Fabrizio Mori sur 400 m haies, la prestation d'Ivan Pedroso au saut en longeur ou encore le concours de Sergueï Bubka à la perche seront eux aussi des temps forts du meeting.

Côté suisse, si Anita Weyermann (1500 m) et Marcel Schelbert (400 m haies) ont renoncé à s'aligner, les 14 000 spectateurs de la Pontaise pourront tout de même vibrer aux exploits des athlètes helvètes en lice. Soit: Mireille Donders (200m), Anita Braegger (800m), Corinne Simasotchi (400m), Peter Philipp (1500m), Martin Leiser (400 m haies) et surtout André Bucher qui vient de décrocher son billet pour Sydney en réalisant la quatrième meilleure performance mondiale de l'année sur 800 m en 1'44'35.

Le meeting d'Athletissima, qui pourrait rejoindre le meeting de Zürich dans la Golden League, promet une nouvelle fois bien des surprises.

Mathias Froidevaux

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article