Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Bâle veut le titre national sinon rien

Après la Juventus, Bâle doit se replonger dans le championnat de Suisse avec dans quelques jours un choc au sommet contre Grasshopper.

Le titre national reste un passage obligé pour accéder l'été prochain en Ligue des Champions. Mais Grasshopper y croit aussi.

La manne financière dont le FC Bâle a hérité en Ligue des Champions devrait se monter au total à plus de 25 millions de francs. Un sacré pactole pour un club qui affichait un budget annuel de 30 millions de francs en début de saison.

Mais, désormais, Bâle va devoir concentrer ses forces sur le championnat de Suisse s'il entend renouveler pareille expérience.

Engagements à prix d'or

Contrairement à Grasshopper ou Saint-Gall ces dernières années, Bâle s'était donné les moyens de ses ambitions pour décrocher son sésame en Ligue des Champions. Les arrivées en début de saison de Marco Zwyssig (FC Tirol) puis de Bernt Haas (Sunderland) avaient stabilisé sa défense. Mais à prix d'or.

Les deux internationaux suisses figurent parmi les mieux payés du contingent, Bernt Haas étant même le numéro un. Son salaire est partiellement pris en charge par son ex-club Sunderland qui l'a prêté au club de Saint-Jacques.

Pour conserver une équipe de pointe, le FC Bâle n'a donc pas le choix: il doit retrouver la Ligue des Champions l'été prochain. Et donc décrocher un nouveau titre de champion de Suisse, seul moyen d'y parvenir.

Contre Grasshopper samedi



Ce n'est en effet qu'en 2004 que deux représentants helvétiques auront le droit, par des éliminatoires, de tenter leur chance dans la plus importante compétition européenne.

Le duel entre Bâle et Grasshopper va donc focaliser l'attention ces prochaines semaines. Les deux équipes sont les seules à pouvoir prétendre à un pareil honneur.

Après la Juventus mardi soir, les hommes de Christian Gross vont au-devant d'un rendez-vous bien plus important pour eux: ils affrontent ce samedi Grasshopper dans un choc au sommet qui sent la poudre. Les Sauterelles ont quatre points d'avance. Bâle se retrouve dos au mur.

Swissinfo/Jonathan Hirsch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.