Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Collaboration policière renforcée

Le ministre suisse de la Justice, Christoph Blocher.

(Keystone)

La Suisse et la Lettonie ont uni leurs forces en matière de coopération policière afin de lutter contre la criminalité transfrontalière.

Le ministre suisse de la Justice Christoph Blocher et son homologue letton Eriks Jekabsons ont signé un accord bilatéral lundi à Riga.

C’est dans le cadre d’une visite de trois jours en Lettonie que le ministre suisse de la Justice Christoph Blocher a signé lundi cet accord bilatéral en matière de contrôle de police.

Cet accord constitue une base juridique, visant notamment à améliorer et à élargir l'échange d'informations, la coordination au niveau des actions policières, l'entraînement et la formation ainsi que la mission des attachés de police, indique lundi le Ministère suisse de justice et police (DFJP) dans son communiqué.

Cet accord s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par les autorités lettones pour intensifier la lutte contre la criminalité transfrontalière. Riga a ainsi déjà conclu de tels accords bilatéraux avec certains des pays voisins de la Suisse et avec la Hongrie.

Il sera vraisemblablement soumis au parlement en automne, ajoute le communiqué. Les deux ministres ont également discuté de mesures visant à lutter contre le terrorisme et de la coopération entre Berne et Riga dans le domaine de l'asile et de la migration.

Un bilatéralisme cher à la Suisse

L'accord avec la Lettonie s'inscrit dans la ligne des objectifs visant à lutter contre la criminalité transfrontalière non seulement par la coopération multilatérale (via Interpol et Europol), mais aussi par la signature d'accords bilatéraux ciblés.

«La Suisse possède des accords de ce type avec tous ses pays voisins, explique Béatrice Born. Un tel accord est également en vigueur avec la Hongrie. Celui signé avec la Slovénie doit encore être ratifié et il existe un projet en cours avec la République tchèque.»

Pour la porte-parole du DFJP, l’idéal serait de posséder de tels accords bilatéraux avec tous les pays. Ceux de l’Union européenne à l’Est, mais aussi avec la Russie.

Reçu par la présidente

Le chef du DFJP a aussi rencontré lundi la présidente lettone Vaira Vike-Freiberga. Les discussions ont notamment porté sur les relations bilatérales entre les deux pays et les priorités de la politique extérieure de la Suisse, relève le communiqué.

Au cours de sa visite de trois jours dans la république balte, Christoph Blocher a par ailleurs rencontré la ministre lettone de la justice Solvita Aboltina. Les deux ministres ont notamment évoqué l'entraide judiciaire et la coopération en matière de justice.

swissinfo et les agences

Faits

Ce traité est le premier du genre signé avec un pays balte
La Suisse possède déjà de tells traités avec cinq autres pays, soit avec ses quatre voisins directs (France, Allemagne, Italie et Autriche) et la Hongrie.
Un tel accord a été signé avec la Slovénie et doit encore être ratifié.
Un projet similaire est en cours avec la République tchèque.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.