Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

D'irréductibles Jurassiens sur le front européen

Les 2,02 m de l'Américain Yuanta Holland ont été bien utiles au BC Boncourt.

(Keystone)

Boncourt et Fribourg participent à la FIBA Cup, la moins prestigieuse des quatre compétitions européennes de basket-ball.

Le club jurassien - champion de Suisse en titre - vit sa première aventure continentale et a remporté sa première victoire mercredi soir.

Boncourt, une petite bourgade jurassienne de moins de 1500 âmes. Ses pôles d’attraction: sa fabrique de cigarettes et, depuis peu, son club de basket-ball: le BC Boncourt.

Mercredi soir, pour son premier match de Coupe d’Europe à domicile, ils étaient plus de 1300 spectateurs à s’être rendus dans le bien nommé «Chaudron». Ambiance garantie.

Une ascension fulgurante

«La foi des Jurassiens est immense», commente Randoald Dessarzin, l’entraîneur du BCB. Et, comme le dit l’Evangile, elle permet de soulever des montagnes.

L’avènement du champion de Suisse en titre a été en effet fulgurant. Quelques dates clefs. 1980: naissance du club. 1995: ascension en 1ère ligue. 1997: promotion en LNB. 1998: montée en LNA. Et donc 2003: première couronne helvétique.

Cette semaine, la «Red Team», son doux surnom, a écrit une nouvelle page de son histoire: elle a signé sa première victoire dans une compétition européenne en ridiculisant Würzburg (90-56), une équipe allemande dont le championnat est pourtant bien plus relevé que son homologue suisse.

Du coup, le BC Boncourt a fait un grand pas vers la qualification pour les play-off de la «Central Conference» de la FIBA Cup, réunissant les huit meilleures formations (sur 9 au départ!).

La FIBA Cup, le parent pauvre en Europe

Aux côtés de l’Euroligue, l’ULEB Cup et la FIBA Europe League, la FIBA Cup est le parent pauvre de la famille des rendez-vous européens. «Ce n’est pas une coupe en chocolat, assène Randoald Dessarzin. Il ne faut pas oublier que le basket-ball européen est en pleine expansion.»

Et l’entraîneur boncourtois de préciser: «Le niveau de l’Euroligue, réservé aux grands clubs du continent, s’approche de celui de la NBA, le championnat américain. En tant que champion de Suisse, nous aurions pu prendre part à l’ULEB Cup mais il aurait fallu réunir la somme de 300'000 à 400'000 francs.»

La participation à la FIBA Cup ne coûtait, elle, «que» 100'000 francs. Une somme avancée en grande partie par le canton du Jura et la commune de Boncourt. Sans cette manne, le BCB ne se serait pas engagé dans cette entreprise.

«Trop de clubs ont sombré à vouloir évoluer au-dessus de leurs moyens, relève Dessarzin. A Boncourt, la gestion est saine. Le comité a aussi su rester proche du public et répondre à ses attentes.» Et c’est bien là que réside la clef du succès sportif et populaire du BCB.

swissinfo, Raphael Donzel, Boncourt

En bref

- Fondé en 1980, le BC Boncourt a connu des promotions successives en 1995 (1ère ligue), 1997 (LNB) et 1998 (LNA).

- En 2003, le club jurassien a célébré son premier titre de champion de Suisse en battant en finale le grand favori Fribourg Olympic.

- Cette saison, le BCB participe à sa première coupe européenne. Dans le groupe A (3 équipes) de la «Continental Conference», il a d’abord concédé une défaite hors de ses terres face aux Tchèques de Brno (75-87) avant de connaître la victoire mercredi contre Würzburg (90-56).

- Fribourg Olympic évolue, lui, dans le groupe B aux côtés des Hongrois de Debreceni Vadkakasok et des Allemands de Mitteldeutscher. Les Fribourgeois n’ont disputé qu’un seul match qu’ils ont perdu (82-93 à Fribourg face à Debreceni).

- Après ces matches de groupe, les huit meilleurs de la «Continental Conference» prendront part aux play-off. Enfin, le «Pan-European Final Four» mettra aux prises les gagnants des play-off des quatre conférences.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.