Derniers tests pour les hockeyeurs suisses

Le coach Krueger et ses hommes, au stretching. Keystone

La Suisse affronte la Slovaquie vendredi et samedi. Il s'agit des deux derniers matches de préparation des Suisses avant les Mondiaux en Suède.

Ce contenu a été publié le 18 avril 2002 - 18:08

A une semaine du début du mondial, l'entraîneur suisse Ralph Krueger n'a qu'un objectif: arriver avec une équipe compétitive pour le premier match contre la République tchèque, championne du monde en titre.

Pour cela, le coach ne ménage pas ses troupes à l'entraînement, même si cela se répercute par une baisse de régime sévère à l'occasion des matches amicaux. Comme lors de la sévère défaite de samedi face à la Finlande (4-1).

«Les résultats pendant cette phase de préparation sont secondaires pour moi. Le plus important est d'arriver en Suède en s'étant préparés de manière optimale», explique Ralph Krueger.

Des Suisses fébriles

La question primordiale avant les matches contre la Slovaquie et avant le championnat du monde est de savoir si cette jeune équipe de Suisse possède un potentiel suffisant en attaque, après l'éviction d'André Rötheli.

La moitié des joueurs de champs n'ont marqué que trois, ou moins, de buts sous le maillot de la sélection nationale. En outre, la défense, avec les défections de Sutter, Salis et Keller, ne possède plus qu'une moyenne d'âge de 23 ans. Elle manquera certainement de routine.

Mais le coach national s'en remet à son concept défensif, qui a fait ses preuves par le passé. Il peut s'appuyer sur deux très bons gardiens, Martin Gerber et Lars Weibel. Il donnera assurément beaucoup de temps de glace à ses défenseurs d'expérience que sont Martin Steinegger, Mark Streit et Mathias Seger.

Slovaques redoutables

Les Slovaques se déplacent en Suisse avec une équipe redoutable. Aux côtés de deux joueurs de la NHL (Smrek de Nashville et Bartecko d'Atlanta) figurent également deux gardiens des ligues mineures (Lasak de Milwaukee et Stana de Richmond) ainsi que Robert Petrovicky, le fer de lance d'Ambri-Piotta.

Suisses et Slovaques se sont déjà rencontrés à trois reprises cette saison. Lors de la Deutschland-Cup, les Suisses s'étaient imposés 2-1 après les tirs au but. Avant les Jeux olympiques, les deux sélections s'étaient imposées une fois chacune.

Après ces deux derniers matches de préparation, la Suisse s'envolera mardi pour la Suède avec un cadre de 23 joueurs. Krueger doit encore éliminer deux défenseurs et deux attaquants.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article