Des employés postaux menacent de faire grève

Les employés du centre de tri postal de Lausanne menacent de se mettre en grève entre le 18 et le 22 novembre.

Ce contenu a été publié le 29 octobre 2002 - 11:17

Lundi, ils ont voté cette résolution historique afin d'obliger la Poste à retirer son projet de fermeture des centres de tri du courrier.

«Les 176 employés présents lundi matin se sont prononcés pour la grève à une écrasante majorité», a indiqué Bernard Faillettaz, du Syndicat de la communication.

Les 200 salariés réunis en fin d'après-midi ont fait de même. Le débrayage est prévu entre le 18 et le 22 novembre. Le centre de tri de Lausanne emploie au total 744 personnes.

Ces assemblées générales étaient les premières d'une série de séances qui auront lieu ces quinze prochains jours. Des réunions sont prévues jeudi à Genève, le 6 octobre à Bienne ainsi qu'à Fribourg et le 15 à Sion.

Le droit de grève est expressément interdit par la Convention collective de travail négociée l'an dernier, a rappelé Ulrich Gygi dans une interview parue dimanche dans le «SonntagsBlick».

Les employés de La Poste qui débrayeraient risqueraient donc des sanctions, et très certainement un sérieux avertissement.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article