Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Des manifestations pro-serbes à Genève et à Zurich

Des manifestants sur la place des Nations à Genève.

(Keystone)

Plusieurs milliers de personnes se sont réunies samedi et dimanche en Suisse afin de manifester contre la déclaration d'indépendance du Kosovo et d'inciter Berne à ne pas reconnaître ce nouvel Etat.

4000 personnes étaient réunies dimanche sur la Place des Nations à Genève. Elles étaient près de 1000, samedi à Zurich. Les deux manifestations se sont déroulées pacifiquement.

Des milliers de Serbes, venus de Suisse et de France, se sont rassemblés pacifiquement dimanche après-midi devant l'ONU à Genève pour protester contre l'indépendance du Kosovo. La police genevoise a compté entre 3500 et 4000 manifestants.

La Place des Nations a pris les couleurs serbes le temps d'un après-midi. De nombreuses personnes agitaient fièrement leur drapeau, d'autres le portaient sur les épaules, applaudissant les orateurs qui se sont succédés à la tribune pour dénoncer l'injustice que constitue selon eux l'indépendance du Kosovo.

Humiliation serbe

Le monde a transgressé les lois internationales en enlevant 15% de son territoire à la Serbie dont les frontières sont pourtant reconnues par tous les pays, a relevé un intervenant. A ses yeux, l'ONU, l'OTAN et l'Europe, en validant le processus d'indépendance du Kosovo, «ont fait un investissement dans l'instabilité».

Le sol du Kosovo est imbibé de sang serbe, a déclaré une manifestante. «Les Albanais ont déjà un pays», a ajouté une autre. Et de dénoncer dans la foulée la façon dont les médias couvrent en général les évènements des Balkans. Les Serbes sont souvent diabolisés, alors que les Albanais sont dans le rôle des gentils.

Chants et musiques traditionnels

Dimanche après-midi, devant l'ONU, les manifestants ont exprimé leur fierté d'être serbes. De nombreuses personnes avaient enfilé un t-shirt où était écrit «Kosovo je Srbija» (le Kosovo est la Serbie). La foule a aussi entonné quelques chants patriotiques et certains ont dansé aux sons de musiques traditionnelles.

Les manifestants ont décidé de ne pas se déplacer, afin d'éviter les provocations et de possibles incidents. Quelques drapeaux espagnols flottaient ça et là pour rappeler que Madrid s'oppose à l'indépendance du Kosovo. Plusieurs automobilistes ont apporté leur soutien à la cause serbe à grands coups de klaxon.

Un millier de personnes s'étaient déjà rassemblées samedi à Zurich pour protester contre la proclamation d'indépendance du Kosovo. Autorisée, cette manifestation s'est également déroulée pacifiquement.

Une oratrice a critiqué la ministre suisse des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey, qui a serré la main du premier ministre kosovar Hashim Thaçi, un «criminel de guerre». L'oratrice a également appelé la Suisse à bien réfléchir à sa décision de reconnaître le Kosovo qui est la Jérusalem de la Serbie, a-t-elle dit.

Dans la foule se trouvaient de nombreux jeunes entre 15 et 30 ans. Des familles et des personnes âgées ont aussi rejoint cette manifestation pro-serbe. La foule a scandé des slogans hostiles a l'indépendance du Kosovo, tout en agitant des drapeaux aux couleurs de la Serbie. Il était également possible d'apercevoir ça et là des drapeaux suisses.

Sur une banderole, un cœur entourait les mots «Kosovo» et «Serbie», alors qu'une autre proclamait: «L'indépendance du Kosovo divise le monde».

swissinfo et les agences

Suisse - Kosovo

De 170'000 à 190'000 expatriés Kosovars vivent en Suisse, soit pratiquement 10% de la population résidente au Kosovo. Il s'agit de la plus grosse communauté d'expatriés kosovars après celle d'Allemagne.

La Suisse participe depuis 1999 à la mission de paix des troupes internationales de la KFOR (Kosovo Force), placées sous le commandement de l'OTAN. Environ 200 soldats suisses de la Swisscoy sont stationnés au Kosovo.

La Suisse fait partie des principaux pays donateurs au Kosovo. La Direction de la coopération et du développement (DDC) ainsi que le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) ont prévu d'injecter 13,9 millions de francs pour les projets qu'ils réaliseront au Kovoso en 2008.

Fin de l'infobox


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×