Navigation

Le BAC français recalé dans les universités suisses

Cinq universités helvétiques, dont celles de Lausanne et de Fribourg, refusent désormais d’ouvrir leurs portes à la plupart des détenteurs d’un baccalauréat français. Une décision difficile à avaler pour les 300 élèves d’écoles privées suisses qui passent chaque année leurs examens de l’autre côté de la frontière. 

Ce contenu a été publié le 22 juin 2015 - 08:32
swissinfo.ch avec la RTS ((Téléjournal du 21.06.2015)
Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.