Ciba subit la crise

Le groupe chimique Ciba a enregistré une perte de 564 millions de francs en 2008. L'année précédente, l'entreprise bâloise sur le point d'être rachetée par le géant allemand BASF avait encore dégagé un bénéfice de 237 millions de francs.

Ce contenu a été publié le 10 février 2009 - 10:05

Le chiffre d'affaires a reculé de 9% à 5,9 milliards de francs en 2008. Le chiffre d'affaires en monnaies locales est resté relativement stable durant la majorité de l'année, avant la chute de la demande en fin d'exercice liée à l'affaiblissement de la conjoncture.

Cette évolution a nécessité des réductions de capacités sur de nombreux sites et la production a été adaptée. Dans certaines unités, il a fallu recourir au chômage partiel. D'autres mesures, comme des fermetures provisoires d'installations de production sont prises en considération.

Le programme de rationalisation déjà en place depuis 2006 a déjà entraîné la suppression de 1900 emplois. Au total, comme déjà annoncé, il doit y avoir jusqu'à 2500 emplois biffés. Ce plan a permis des économies de 145 millions de francs en 2008.

La reprise de Ciba par BASF doit être conclue au premier trimestre 2009. Il faut encore pour cela l'aval des autorités de la concurrence.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article