Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'économie suisse continuera à ralentir

Le refroidissement de la conjoncture va se poursuivre en Suisse. Tant le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) que l'Institut conjoncturel de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (KOF) revoient leurs prévisions à la baisse.

Après une croissance très soutenue jusqu'à fin 2007 (3,1%), l'économie helvétique a nettement perdu de sa vigueur durant les six premiers mois de 2008. Si le SECO maintient ses prévisions de croissance pour 2008 à 1,9%, il ne prévoit plus que 1,3% pour 2009, alors qu'en mars, il fixait encore ce chiffre à 1,5%.

Les experts fédéraux indiquent par ailleurs lundi que le ralentissement de la croissance mondiale devrait se poursuivre jusqu'en 2009. «L'ampleur des effets de contraction exercés par la crise des marchés financiers est encore difficile à estimer. Ils pourraient toutefois agir de manière renforcée du fait des conditions de crédit plus restrictives dans de nombreux pays», estiment-ils.

Pour le KOF, le PIB réel de la Suisse ne progressera que de 2% cette année et de 1,8% en 2009, alors que la prévision précédente était de 2,1% et 2%.

Les experts zurichois avancent les mêmes arguments que tous les autres prévisionnistes, soit la hausse des prix des matières premières et des denrées alimentaires.

Le KOF voit également dans la faiblesse persistante de la monnaie américaine un élément modérateur à l'expansion des exportations à destination de la zone dollar. Au-delà, la crise sur les marchés financiers et l'essoufflement de l'économie des Etats-Unis continuent à jouer un rôle défavorable.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.