Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les CFF filent sur la bonne voie

Les Chemins de fer fédéraux (CFF) ont réalisé un bénéfice de 165,9 millions de francs au cours du premier semestre 2010. Une hausse de 24,9% par rapport à la même période de l'an dernier. Les chiffres noirs sont principalement dus aux bons résultats du trafic voyageurs international et de l'immobilier.

L'éruption volcanique en Islande ce printemps, qui a cloué au sol des milliers d'avions a encouragé les voyageurs à prendre le train, de même que le taux de change avantageux.

Le trafic voyageurs a bouclé les six premiers mois de l'année sur un résultat de 155,6 millions de francs, contre 141,1 millions il y a un an. Le nombre de voyageurs transportés par les CFF au cours des six premiers mois de l'année à encore augmenté pour s'établir à 166,3 millions de personnes (+3%), soit 910'000 passagers quotidiens.

Le nombre de kilomètres parcourus par les voyageurs a également augmenté, en l'occurrence de 4,1% pour s'établir à 8,5 milliards, soulignent les CFF. «Jamais autant de voyageurs et de voyageurs-kilomètres n'ont été enregistrés.»

Les CFF ont aussi marqué une petite amélioration en matière de ponctualité, puisque près de 90% des quelque 7000 trains empruntés chaque jour avaient moins de trois minutes de retard.

L'immobilier affiche pour sa part un bénéfice en hausse de 36,5 millions à 64,4 millions, après déduction notamment des intérêts et amortissements en faveur de
l'assainissement de la caisse de pensions des CFF. Un assainissement qui a coûté aux CFF, durant la première moitié de 2010, 938 millions de francs.

Les résultats des deux autres secteurs du groupe, trafic marchandises et infrastructure, restent par contre négatifs. Malgré des prestations en hausse de 17,5%, CFF Cargo a doublé sa perte durant le premier semestre, passant de 24,4 millions il y a un an à 49,5 millions.

Et même si le secteur infrastructure a pu améliorer son résultat, en passant de -26,6 millions à fin juin 2009 à -11,2 millions à la même période en 2010, il reste dans les chiffres rouges.

Les CFF avertissent que les dépenses pour l'entretien du réseau, toujours plus utilisé, vont continuer à augmenter. Durant les quinze prochaines années, plusieurs centaines de millions de francs supplémentaires devront être investis chaque année, selon un audit des CFF et une contre-expertise de la Confédération.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×