Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Madoff: 2 milliards de dollars demandés à UBS

Irving Picard, le liquidateur de l'affaire Madoff, qui cherche à récupérer les fonds perdus par les victimes de cette gigantesque escroquerie, a annoncé mercredi qu'il réclamait 2 milliards de dollars à la banque UBS.

Dans un document de justice publié mercredi, l'administrateur chargé de liquider les véhicules d'investissements, Irving Picard, fait valoir que «Madoff n'a pas agi seul pour commettre la plus grande fraude financière de l'histoire».

La plainte, déposée mercredi par Irving Picard auprès d'un tribunal des poursuites de Manhattan, explique qu'UBS et Access International Advisors ont étendu le système mis en place par Bernard Madoff à des investisseurs européens, ce qui les rend redevables d'au moins deux milliards de dollars pour leur responsabilité dans le camouflage de la fraude.

Selon la plainte, qui comprend 101 pages, UBS a aidé à créer des «feeder funds» ( fond dont la totalité des sommes est investie dans un autre fond), dont LuxAlpha et Groupement Financier Ltd, qui ont investi auprès de Bernard Madoff.

L'administrateur chargé de liquider les véhicules d'investissements assure aussi qu'UBS aurait reçu au moins 80 millions de dollars de commissions dans ce cadre. «Il n'y a pas eu de contrôles et de vérifications dans BLMIS (Bernard L. Madoff Investment Securities) et UBS le savait parce qu'elle avait mis en place et entretenu le système», est-il souligné dans les documents remis au tribunal.

Dans un communiqué, l'UBS a affirmé que ces allégations de fraude «étaient sans fondement» et qu'elle prendrait «toutes les mesures appropriées» pour le démontrer. L'établissement a précisé n'avoir pas encore reçu copie de la plainte.

UBS est déjà en butte à des procédures en Europe. A Paris, elle a été assignée en justice au printemps pour tromperie par 80 investisseurs ayant perdu leur argent placé dans le fonds luxembourgeois LuxAlpha, dont la banque était dépositaire.

Le financier Bernard Madoff a été condamné en juin 2009 à 150 ans de prison pour investissements frauduleux impliquant plusieurs milliards de dollars.

Bernard Madoff a orchestré une immense escroquerie financière en montant un «schéma de Ponzi», du nom d'un escroc des années 1920. Un montage qui permet de payer des investisseurs avec l'argent d'autres investisseurs et non avec les revenus de leurs placements. Le mécanisme s’est écroulé en décembre 2008.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.