Une caméra suisse pour scanner la planète rouge

Les chercheurs espèrent que les images fournies par CaSSIS nous en diront plus sur la surface de Mars, y compris éventuellement sur la présence d’eau liquide. unibe

Ce matin à 10 h 31, une fusée Proton a décollé du centre spatial de Baïkonour au Kazakhstan, emportant vers Mars une sonde européenne qui va étudier en détail l’atmosphère et la surface de la planète. Un des instruments à bord est suisse: la caméra CaSSIS, qui va prendre des images de haute résolution, en couleur et en 3D de la topographie martienne.

Ce contenu a été publié le 14 mars 2016 - 11:31
swissinfo.ch

Qu’est-ce que CaSSIS?

CaSSIS est d’abord une caméra, mais c’est aussi un puissant télescope, qui va permettre aux chercheurs d’avoir des images très précises de la surface de Mars. L’engin est embarqué à bord de la sonde ExoMars Trace Gas Orbiter (TGO) de l’Agence spatiale européenne (ESA), qui va se placer en orbite autour de la planète. 

Contenu externe


A noter que la mission comprend également l’atterrisseur Schiaparelli. Après l’échec du petit robot Beagle 2 en 2003, l’Europe veut prouver qu’elle maîtrise aussi la technologie permettant de poser en douceur des instruments sur la planète rouge, opération délicate que seuls les Russes et les Américains ont réussie jusqu’ici.

Qui a fabriqué CaSSIS?

CaSSIS (pour Colour and Stereo Surface Imaging System) a été conçu et construit en seulement 23 mois par une équipe de scientifiques et d’ingénieurs de Suisse, d'Italie, de Pologne et de Hongrie, sous la direction du Docteur Nicolas Thomas, de l’institut de Physique de l’Université de Berne. La contribution suisse inclut l’expertise en ingénierie des Hautes Ecoles et de l’industrie spatiale helvétique.

Combien a coûté CaSSIS?

Environ 19,7 millions de francs suisses.

Comment fonctionne CaSSIS?

CaSSIS prend une photo de la surface de Mars, puis pivote la caméra à 180 degrés pour prendre une deuxième image. Ce qui permet d’avoir de photos en 3 dimensions, comme que ce que voit l’œil humain. Ces photos seront prises à 400 kilomètres de la surface, à une résolution de 5 mètres par pixel.

A quoi sert CaSSIS?

A mieux connaître la topographie de Mars, en vue de préparer le futur atterrissage d’un rover martien européen, prévu en 2018. Mais les images de CaSSIS serviront aussi à confirmer des données fournies par les autres instruments embarqués à bord de la sonde, sur la présence de gaz rares dans l’atmosphère martienne.

Combien va durer le voyage vers Mars?

Sept mois, soit une arrivée en orbite martienne en octobre 2016. Le 7 avril, l’équipe de CaSSIS allumera la caméra pour la première fois, en vue de vérifier que tous les systèmes fonctionnement normalement.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article