Nouveau résultat record pour Novartis

Le lieu de production du médicamment Diovan près de Bâle. Keystone

Au 1er semestre 2005, Novartis a vu son bénéfice et son chiffre d’affaire progresser de plus de 10 %.

Ce contenu a été publié le 14 juillet 2005 - 09:38

Le groupe pharmaceutique bâlois espère atteindre ses objectifs pour le reste de l’année.

Le géant pharmaceutique bâlois Novartis a battu un nouveau record. Son bénéfice net a crû de 12% par rapport à la même période de l'année précédente pour atteindre 3,123 milliards de dollars (4 milliards de francs).

Quant au chiffre d'affaires, il a progressé de 11% à 15,140 milliards de dollars.

Fort de ces résultats, Novartis espère atteindre ses objectifs financiers pour 2005. La multinationale bâloise assure en tous cas «être en mesure de rester l'une des sociétés pharmaceutiques à la croissance la plus rapide.»

Prévisions

Pour l'ensemble du groupe et la division pharma, Novartis table ainsi sur une progression de près de 10 % de son chiffre d'affaires net en monnaies locales pour 2005. Le résultat opérationnel et le résultat net du groupe devraient atteindre des niveaux records.

Au 1er semestre, la forte croissance de la division pharma et une bonne performance de Sandoz (génériques) ont permis à Novartis de gagner des parts de marché. La baisse des prix de vente a provoqué un repli d'un point du chiffre d'affaires.

Dans l'ensemble, l'expansion des volumes a contribué à la croissance du chiffre d'affaires à hauteur de huit points et les acquisitions à hauteur d'un point. Les effets de change ont entraîné une hausse de trois points.

Pharma

La division pharma a réalisé un chiffre d'affaires de 9,921 milliards de dollars, soit une progression de 12 % (+ 9 % en monnaies locales). Les produits oncologiques et cardiovasculaires notamment ont enregistré de bonnes performances.

Le résultat opérationnel de cette unité s'élève à 2,975 milliards de dollars, soit une hausse de 13 %. Ce montant représente 30 % par rapport au chiffre d'affaires de la division contre 29,5 % au 1er semestre 2004.

Le chiffre d'affaires de Sandoz (génériques) a augmenté de 12 % à 1,635 milliard de dollars. De bonnes ventes en Europe et les acquisitions de Durascan et Sabex finalisées en 2004 expliquent cette hausse, a précisé le groupe bâlois.

Hexal et Eon Labs

Ce résultat ne tient pas encore compte de l'acquisition du groupe allemand Hexal finalisée le 6 juin. Les ventes de cette entreprise ne seront consolidés qu'à partir du 3e trimestre, comme ceux du groupe américain Eon Labs.

L'offre publique d'achat (OPA) sur Eon Labs doit expirer le 20 juillet. Pour l'ensemble de 2005, Novartis prévoit que la consolidation de cette société et d'Hexal aura un effet négatif sur le résultat net du groupe de l'ordre de 250 à 350 millions de dollars.

Le bénéfice opérationnel de Sandoz au 1er semestre a reculé de 15 % à 189 millions de dollars. Cette baisse s'explique par des dépenses de restructuration et des pressions sur les prix aux Etats-Unis.

Consumer Health

Les ventes de la division Consumer Health ont progressé de 9 % à 3,584 milliards de dollars. Les unités nutrition médicale et santé animale présentent une croissance à deux chiffres. Le résultat opérationnel a progressé de 7 % à 575 millions de dollars.

Les capitaux propres du groupe ont diminué au 1er semestre de 0,9 milliard de dollar pour s'établir à 30,4 milliards de dollars. Les liquidités nettes ont reculé de 5,3 milliards à 1,7 milliard de dollars en raison de l'acquisition d'Hexal.

Au cours du 1er semestre, Novartis a racheté 10,2 millions d'actions pour 500 millions de dollars. Depuis le lancement du 4e programme de rachat d'actions en août 2004, la multinationale a racheté 25,4 millions d'actions pour 1,2 milliard de dollars.

Commentant ces résultats, Karl Koch – analyste chez Lombard Odier Darier Hentsch – salue la performance du groupe bâlois.

Et de préciser : «Les résultats sont plus élevés que prévu. Ils s’expliquent par des ventes élevées dans toutes les divisions, en particulier dans le secteur pharma.»

swissinfo et les agences

En bref

Résultat semestriel

Bénéfice net : 3,123 milliards de dollars (12%).

Chiffre d'affaires : 15,140 milliards de dollars (11%).

En monnaies locales, les ventes ont augmenté de 8%.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article