Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Plus de profit mais moins de jobs chez Swisscom

260 emplois passeront à la trappe chez Swisscom en 2006

(Keystone)

Swisscom doit améliorer sa rentabilité pour rester compétitif. Malgré une augmentation de son bénéfice, l'opérateur va supprimer 260 emplois l'an prochain.

D'ailleurs son principal concurrent Cablecom a également annoncé cette semaine une suppression de postes de travail du même ordre dans les prochains mois et en 2006.

Sur les neuf premiers mois de cette année, le bénéfice net total de l'opérateur national de télécommunications a crû de 35,6% à 1,9 milliard de francs.

Après déduction des intérêts minoritaires, la progression est encore plus marquée avec une hausse de 44,6% par rapport aux neuf premiers mois de 2004 à 1,65 milliard de francs.

Le chiffre d'affaires de janvier à septembre s'est, quant à lui, inscrit en baisse de 3% à 7,3 milliards de francs, indique Swisscom. Le recul des ventes n'a pas pu être entièrement compensé par les efforts de réduction des coûts.

Au niveau opérationnel, le géant bleu - toujours détenu à hauteur de deux tiers par la Confédération - affiche une performance en diminution, avec un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) de 3,27 milliards de francs (-3,5%).

«Ces résultats sont légèrement au-dessus de mes prévisions», confie Panagiotis Spiliopoulos.

D'une manière générale, ajoute l'analyste de la banque Vontobel, «la tendance est identique à celle du premier trimestre 2005. A savoir une accélération dans le secteur de la téléphonie fixe et un ralentissement dans celui de l'ADSL».

La téléphonie fixe la plus touchée

Néanmoins, pour améliorer sa rentabilité, Swisscom continue à dégraisser. La contraction des effectifs concerne 1,7% des 15'288 postes à plein temps du groupe.

La suppression d'emplois annoncés jeudi touchera principalement la téléphonie fixe (190). Mais elle affectera également Swisscom Mobile (50) et certaines unités centrales (20).

Paradoxalement, Swisscom devrait accroître son personnel en 2006. Le phénomène provient des acquisitions de sociétés et de la création de secteurs d'activité.

Les syndicats déplorent la mesure prise par la direction du groupe. D'autant que Swisscom affiche, soulignent-ils, une excellente santé financière.

Et d'ajouter qu'ils réclament un reclassement interne, même si le plan social qui est prévu propose un accompagnement dans la réorientation professionnelle.

Une érosion constante des ventes

Effet de la concurrence oblige, Swisscom table sur la poursuite de l'érosion de ses ventes tant dans la téléphonie fixe que dans la téléphonie mobile.

Le chiffre d'affaires 2005 est attendu à 9,6 milliards de francs contre 10 milliards sur l'ensemble de 2004. Le résultat EBITDA devrait lui perdre 300 millions à 4,1 milliards.

Pour mémoire, mardi, l'opérateur Cablecom a, lui aussi, annoncé la suppression de 260 postes de travail ces prochains mois, dont 80 jusqu'à la fin de l'année.

Les autres coupes seront absorbées par des départs naturels et des retraites anticipées.

swissinfo avec les agences

Faits

Situation au 30 septembre 2005 chez Swisscom:
Chiffres d'affaires net: 7'298 millions de francs (-3,0%)
Bénéfice net: 1'650 millions de francs (+44,6%)
Effectifs (plein temps): 15'288 (-2,3%)

Fin de l'infobox

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.